Libération rejetée


Mamaev et Kokorin restent derrière les barreaux

ATS

19.10.2018

La justice russe a rejeté vendredi la demande de libération des footballeurs Pavel Mamaev et Alexander Kokorin. Les deux joueurs ont été inculpés pour "coups" et "hooliganisme" dans une affaire qui a suscité l'outrage en Russie.

Pavel Mamaev et Alexander Kokorin ont vu leur demande de libération rejetée.
Pavel Mamaev et Alexander Kokorin ont vu leur demande de libération rejetée.
Getty Images

Soutenue par son entraîneur au Zenith Saint-Pétersbourg, Sergueï Semak, la demande de libération d'Alexander Kokorin s'accompagnait, selon son avocat cité par l'agence de presse TASS, d'une proposition de caution de 10,4 millions de roubles (environ 140'000€).

L'avocat de Pavel Kokorin, cité par l'agence Interfax, demandait pour sa part la libération de son client pour le "préserver" et lui permettre de continuer à s'entraîner.

Inculpés pour "coups" et "hooliganisme" par la justice russe, les deux footballeurs encourent jusqu'à sept ans de prison. Le frère d'Alexander Kokorin et un autre individu présent lors de la bagarre ont également été inculpés pour les mêmes accusations.

La semaine dernière, la justice russe avait ordonné le placement en détention des deux joueurs jusqu'au 8 décembre dans l'attente de leur procès, après leur virée nocturne du 8 octobre, qui s'était achevée dans la violence. Visiblement ivres, ils s'étaient attaqués à plusieurs personnes dans un café du centre-ville de la capitale russe.

Retour à la page d'accueilRetour au sport