Premier League : Xhaka revient de blessure ... mais perd avec Arsenal 

ats

6.12.2021 - 22:58

ats

6.12.2021 - 22:58

Après deux mois et demi d'absence, Granit a effectué son retour en Premier League. Le capitaine de l'équipe de Suisse a rejoué avec Arsenal lors du déplacement à Everton (1-2).

LIVERPOOL, ENGLAND - DECEMBER 06: Granit Xhaka of Arsenal shoots during the warm up prior to the Premier League match between Everton and Arsenal at Goodison Park on December 06, 2021 in Liverpool, England. (Photo by Naomi Baker/Getty Images)
Granit Xhaka a apporté son expérience au milieu du terrain d'Arsenal.
Getty Images

Les Gunners ont longtemps cru ramener un point grâce à une reprise de volée du gauche du Norvégien Martin Oedegaard dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Everton, en pleine déroute ces dernières semaines, a vu deux buts de Richarlison annulés après un recours à la VAR.

Mais tenace, le Brésilien a tout de même arraché l'égalisation de la tête (80e) avant que Demarai Gray ne donne la victoire à Everton d'un missile dans la lucarne d'Aaron Ramsdale.

Les hommes de Rafael Benitez n'avaient plus gagné depuis neuf matches. Xhaka n'a pas réalisé de coup d'éclat, même s'il a récolté son «habituel» avertissement pour jeu dur. Il a disputé la totalité du match.

Covid, suspension et blessure

Xhaka a connu une première moitié de saison cauchemardesque. Le Bâlois a d'abord été déclaré positif au Covid-19 le 1er septembre, l'obligeant à faire l'impasse sur les matches de l'équipe de Suisse.

Il a ensuite été expulsé en championnat et a purgé trois matches de suspension. Mais le pire allait survenir le 26 septembre au cours d'un match contre Tottenham. Il se blessait au genou lors d'un contact avec le Brésilien Lucas Moura.

Le diagnostic était sévère: blessure grave au ligament interne du genou. Les premières prévisions évoquaient une absence de trois mois, même sans opération. Xhaka a ainsi manqué toute la dernière partie des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Son retour était attendu aux environs du Boxing Day au lendemain de Noël.

Bonne surprise, le Bâlois a vécu un processus de guérison plus rapide que prévu et a tout de suite retrouvé sa place de titulaire dans le «onze» de l'entraîneur Mikel Arteta.

ats