"Manchester Disunited"

Scholes se lâche: "Même Messi galérerait dans ce club"

Teleclub NB

17.10.2018

Paul Scholes a laissé parler ses tripes. Interrogé sur la situation actuelle de Manchester United, l'ancien milieu de terrain des Reds n'a pas maché ses mots. "Même Messi galérerait dans ce club" affirme-t-il.

L'ancien milieu de terrain des Red Devils, Paul Scholes, est revenu sur les problèmes de son club dans un entretien accordé à ESPN.
Getty Images

“Je dis ce que je pense. Je n'invente rien. Ça ne me ressemble pas de cacher ce que je pense. On pourrait recruter Lionel Messi et il galérerait aussi dans cette équipe" explique Scholes dans une interview donnée à ESPN. 

L’ancien international anglais a aussi critiqué un certain Alexis Sánchez, trop égoïste à son goût: "Alexis a des qualités mais je je ne l'ai jamais senti pour notre club. Je le voyais un peu égoïste, quelqu'un qui jouait pour sa pomme. Comment se séparer de lui quand il gagne un salaire aussi élevé ?" 

En conflit avec Paul Pogba et dans une situation peu confortable suite aux résultats décevants en Premier League, Mourinho est aussi dans le collimateur de Paul Scholes qui ne voit pas de progression dans le groupe.  

"Mourinho est un bon entraîneur, bon c'est au moins ce que je pense, mais tu te demandes pourquoi son équipe continue de jouer en dessous de son niveau? Les gens parlent des dix premiers matches de cette saison mais l'année dernière c'était pareil. La seule personne qui nous a offert la deuxième place a été notre gardien. On dirait qu'il a perdu de vue le plus important dans un club de football, c'est ce qui se passe sur le terrain. Le club est bon pour faire de l'argent mais jusqu'à quand cela va durer avec une équipe qui joue aussi mal" a ainsi conclu fermement Paul Scholes.

Pour ne rien arranger, la Fédération anglaise a ouvert une procédure contre le "Special One". Le coach portugais est accusé d'avoir proféré des insultes face caméra après la victoire contre Newcastle.

Avec cette victoire, "Mou", en pleine tourmente, s'était offert un bol d'air grâce à un coaching gagnant, même si les dirigeants avaient indiqué avant la rencontre qu'il ne serait pas limogé... à court terme.

Retour à la page d'accueil