Serie A: Trois "supporters" bannis à vie

ATS

14.2.2020 - 20:24

Cagliari a banni à vie trois de ses supporters pour des cris racistes pendant des matches de Serie A cette saison, a annoncé le club vendredi.

Romelu Lukaku est devenu en septembre la victime de racisme la plus en vue en Italie.
Keystone

Dans un communiqué, le club italien a expliqué que ces expulsions «empêcheront les coupables de ces actes déplorables d'entrer dans la Sardegna Arena, pour tous les événements à venir, à vie».

Le club n'a pas précisé pour quels incidents ces supporters ont été bannis, faisant seulement référence à des faits s'étant produits lors des " derniers mois».

Le stade du club sarde a souvent été le théâtre de cris racistes de la part des supporters envers des joueurs noirs, dont l'attaquant international italien Moise Kean et son ancien coéquipier à la Juventus Blaise Matuidi.

Il est cependant plus probable que le club fasse référence à Romelu Lukaku, qui est devenu en septembre la victime de racisme la plus en vue en Italie, quand les supporters de Cagliari l'ont pris pour cible avec des cris de singe, juste avant qu'il ne marque un penalty décisif lors d'une victoire 2-1 de l'Inter.

Cris de singe et "Black Friday"

Le club milanais possède aussi une frange inconditionnelle de supporters d'extrême-droite, ayant publié une lettre ouverte insistant sur le fait que les cris qui avaient visé leur attaquant vedette à Cagliari n'était «pas raciste».

Par ailleurs, les supporters de l'Hellas Vérone ont aussi adressé des cris de singe à l'attaquant international italien Mario Balotelli cette saison, tandis qu'en décembre, Romelu Lukaku et le défenseur anglais de l'AS Rome Chris Smalling ont été stupéfaits par la Une du Corriere dello Sport, dont le titre était «Black Friday» avant leur premier face à face en Serie A.

Retour à la page d'accueilRetour au sport