"Si on regarde derrière nous, nous allons nous créer des problèmes"

ATS

20.6.2020 - 23:47

Mickaël Facchinetti l'assure: il ne connaissait pas le résultat de Neuchâtel Xamax-Thoune au moment d'entrer sur la pelouse samedi. Car Sion ne veut penser qu'à lui.

Coach du FC Sion, Paolo Tramezzani veut retenir le positif.
Source: Keystone

«Nous nous concentrons sur notre objectif», soutient le latéral gauche sédunois, dont l'équipe n'a pourtant plus qu'un petit point d'avance sur la 9e place au classement de Super League. «Car si on commence à regarder derrière nous, nous allons nous créer des problèmes. Il faut simplement que nous engrangions le maximum de points.»

La philosophie s'entend. Mais il s'agirait pour Sion de ne pas perdre trop de terrain non plus. Car pour leur reprise contre Saint-Gall et cette défaite 2-1, les Valaisans n'ont pas encore offert toutes les garanties attendues dans la lutte pour le maintien.

Même si on ne peut pas leur reprocher d'avoir lâché: «Dans les points positifs, je retiens notre engagement, ajoute Facchinetti. Le coach Paolo Tramezzani voulait que l'équipe donne son âme et je crois qu'on l'a fait, malgré le résultat.» La réduction du score sur un pénalty de Pajtim Kasami en fin de match atteste en effet cette thèse.

Même si l'entraîneur italien ne s'emballe pas: «J'ai vu du positif et des choses à améliorer. Si je regarde la prestation globale, je dirais que c'est dommage que nous n'ayons pas pris des points, ce qui est ce dont nous avons besoin en ce moment. Mais en améliorant certains aspects, je suis convaincu que cette équipe peut faire de bonnes choses sur les prochains matchs. Nous avons bien tenu défensivement, sachant que nous avions trois semaines de préparation en moins que Saint-Gall.»

A souligner toutefois que c'est surtout dans le secteur offensif que Sion n'a pas rassuré. «Nous devons être meilleurs dans la dernière passe, dans la zone finale, admet Tramezzani. Il faudra peut-être utiliser un peu plus de joueurs à vocation offensive. Sachant que Birama Ndoye et Jean Ruiz seront suspendus contre Servette mercredi, l'occasion pourrait être bonne de forcer le destin.»

ATS

Retour à la page d'accueilRetour au sport