Suspense insoutenable pour le sprint final

obe, ats

8.11.2021 - 13:23

obe, ats

8.11.2021 - 13:23

Le sprint final pour les billets directement qualificatifs pour la Coupe du monde 2022 au Qatar démarre jeudi pour se terminer mardi 16 novembre. Huit équipes rejoindront l'Allemagne et le Danemark, déjà qualifiés, à l'issue de cette séquence.

Cristiano Ronaldo et le Portugal disputeront une finale face à la Serbie.
KEYSTONE

Les derniers billets seront attribués lors des barrages en mars, qui regrouperont les dix équipes classées deuxièmes ainsi que deux sélections issues de la Ligue des nations (l'Autriche et le Pays de Galles sont actuellement les mieux placés pour ce dernier cas de figure).

Groupe A: finale à Lisbonne

Seuls la Serbie et le Portugal peuvent encore terminer premiers du groupe. Les deux équipes s'affronteront dimanche à Lisbonne pour ce qui sera une véritable finale. Le perdant devra passer par les barrages. S'il y a match nul, le résultat du match Irlande-Portugal de jeudi permettra de dire à qui il profiterait.

Groupe B: l'Espagne doit faire attention

La Grèce, si elle remporte ses deux dernières parties, pourrait sous conditions encore atteindre les barrages. Mais le scénario le plus probable est que le match Espagne-Suède de dimanche à Séville désigne à la fois le vainqueur du groupe et le deuxième.

Groupe C: finale à Rome

Vendredi à Rome, Italie-Suisse s'apparentera là aussi à une finale. Le vainqueur, si gagnant il y a, aura de fortes chances de terminer premier. Dans leurs derniers matches, l'Italie ira encore affronter l'Irlande du Nord et la Suisse accueillera la Bulgarie. En cas d'égalité, la différence de buts jouera. Elle est pour le moment légèrement en faveur de l'Italie.



Groupe D: qui derrière la France?

La France, championne du monde, décrochera sa qualification en cas de succès samedi à domicile contre la faible équipe du Kazakhstan. La lutte est serrée pour la place de barragiste, entre l'Ukraine, Finlande et la Bosnie-Herzégovine..



Groupe E: la Belgique y est quasiment

La Belgique n'a plus besoin que d'un point. Elle aura deux occasions de l'obtenir: samedi en recevant l'Estonie du sélectionneur suisse Thomas Häberli ou mardi au Pays de Galles. La deuxième place se jouera entre la République tchèque et le Pays de Galles. Le troisième du groupe devrait cependant aussi accéder aux barrages, via la Ligue des nations

Groupe F: l'Ecosse proche du barrage

Derrière le Danemark déjà qualifié, l'Ecosse est très bien placée pour devenir barragiste. Il lui suffit de gagner vendredi en Moldavie, ou sinon en capitalisant lundi contre le Danemark. L'Autriche, décramponnée, garde de très bonnes chances d'accéder aux barrages, via la Ligue des nations.

Groupe G: la Norvège défie les Pays-Bas

Les Pays-Bas et la Norvège devraient occuper les deux premières places, même si la Turquie n'a pas dit son dernier mot. En cas de succès de ces deux équipes samedi respectivement au Monténégro et contre la Lettonie, leur affrontement direct de mardi à Rotterdam serait décisif pour la première place. Cependant, la Norvège en particulier reste sous la menace des Turcs.

Groupe H: vers un duel Russie-Croatie

La Russie et la Croatie sont assurées d'être au moins barragistes. Si, samedi, la première s'impose contre Chyptre et que la Croatie gagne à Malte, leur affrontement direct dimanche à Split serait décisif pour la première place. La Russie compte actuellement deux points d'avance sur les Croates.

Groupe I: les Anglais ont de la marge

Sauf accident, l'Angleterre, en raison de sa bonne différence de buts, se qualifiera en cas de succès soit vendredi contre l'Albanie, soit trois jours plus tard à Saint-Marin. Deuxième, la Pologne compte trois points de retard mais deux d'avance sur l'Albanie, troisième.

Groupe J: la Roumanie sous pression

L'Allemagne est déjà sûre de se rendre au Qatar. Un trio composé de la Roumanie, la Macédoine du Nord et l'Arménie se dispute la deuxième place.

Ligue des nations: deux places pour trois

Sauf énorme surprise, qui verrait la France ou l'Espagne ne pas terminer dans les deux premiers de leur groupe, les deux tickets restants pour les barrages reviendront, via leur classement à la Ligue des nations, à l'Autriche et au troisième du groupe E (Pays de Galles ou République tchèque)

obe, ats