Ligue des champions

Young Boys s'offre Manchester United !

ATS

14.9.2021

ATS

14.9.2021

Les Young Boys ont réussi sans doute l'un des plus beaux exploits de leur histoire. Ils ont en effet battu Manchester United 2-1 pour leur entrée dans le groupe F de la Ligue des champions.

Young Boys - Manchester United 2-1

Young Boys - Manchester United 2-1

Ligue des champions / 1e journée / Groupe F

14.09.2021

Les champions de Suisse ont marqué par Ngamaleu (66e) et Siebatcheu (95e). Ils ont répondu à l'ouverture du score signée Cristiano Ronaldo dès la 13e après sur une superbe passe de son compatriote Bruno Fernandes.

Expulsion décisive

YB ne s'est pas laissé impressionner après avoir concédé ce but. Les champions de Suisse n'ont rien lâché, se montrant présents dans les duels et courageux dans leurs intentions. L'expulsion de Wam-Bissaka (35e) a encore renforcé l'emprise bernoise. Ce carton rouge a constitué un tournant dans la rencontre.

Les Bernois se sont montrés dangereux à plusieurs reprises notamment par Fassnacht (24e/38e). La vitesse d'Elia a posé de sérieux problèmes à la défense mancunienne, dont la mobilité n'est pas la qualité première.

Passe en retrait catastrophique

L'égalisation de Ngamaleu (66e), à la réception d'un centre d'Elia dévié par Hefti, était plus que méritée au vu de la mainmise des jaune et noir. Et alors que le nul semblait écrit, les Anglais se contentant de défendre, une catastrophique passe en retrait de Lingard offrait le but de la victoire à Siebatcheu à la... 95e.

Cette victoire répond à la logique de ce que l'on a vu sur la pelouse du Wankdorf. Les Bernois ont adressé 20 tirs en direction de la cage de Man U, alors que les actuels leaders de Premier League n'en ont enregistré que deux!



Le but de CR7, son 135e dans la compétition pour son 177e match - record de Casillas égalé - et un autre essai de la superstar portugaise à la 25e, sauvée par Von Ballmoos, ont constitué la maigre production offensive des Mancuniens.

Ce résultat de prestige va aussi renforcer la position de David Wagner. Le technicien allemand a eu tout juste mardi soir. D'abord, il a modifié son organisation au coup d'envoi pour évoluer en 4-5-1, afin de renforcer et densifier son milieu de terrain, afin de réduire l'influence de Bruno Fernandes.

Il a ensuite, et surtout, eu le courage de repasser au traditionnel 4-4-2 dès la reprise, prenant des risques logiques vu que son équipe se retrouvait en supériorité numérique. L'entrée de Siebatcheu en pointe pour aider Elia a mis davantage de pression sur la défense des Red Devils, qui avaient pour leur part ajouté un troisième défenseur central dès la 46e avec l'entrée de Varane aux côtés de Maguire et Lindelöf.

Après cet exploit, YB se rendra dans deux semaines à Bergame pour affronter l'Atalanta. Les Bernois peuvent aborder ce match l'esprit libéré.


Ligue des champions : résultats et calendrier des matches