Xhaka ciblé après avoir "fraternisé avec l'ennemi"

Nicolas Larchevêque

23.11.2020 - 20:29

Le match de Premier League entre Leeds United et Arsenal, disputé dimanche (0-0), a suscité de vives réactions sur la toile et dans les médias. La raison ? Le geste d'humeur de Nicolas Pépé, expulsé, sur Ezgjan Alioski et l'attitude de Granit Xhaka envers ce même adversaire.

Dimanche, Leeds United et Arsenal se sont quittés dos à dos (0-0) lors de la 9e journée de Premier League. Si cette rencontre n'a pas atteint des sommets et s'est conclue sur un score nul et vierge, elle a été marquée par le coup de sang du joueur des Gunners, Nicolas Pépé.

L'international ivoirien a, en effet, vu rouge à la 51e minute après avoir asséné un coup de tête à son adversaire, l'ex-joueur du FC Lugano Ezgjan Alioski. Un geste d'humeur qui a grandement handicapé la formation du nord de Londres et que l'entraîneur Mikel Arteta n'a pas vraiment apprécié. "C'est inacceptable", a alors pesté l'Espagnol à l'issue de la rencontre.



Cette altercation a également fait largement interagir sur la toile. L'ancien attaquant de Lille et l'ex-junior des Young Boys ont ainsi essuyé de nombreuses critiques, dont certaines très virulentes. Le premier cité a été visé pour son pétage de plomb, le second pour sa "simulation" et son jeu d'acteur sur l'action controversée.

Pépé s'est excusé lundi soir sur Instagram pour son "comportement", alors qu'Arsenal a, lui, fermement "condamné les ignobles abus dont ont été victimes Nicolas Pépé et Ezgjan Alioski sur les réseaux sociaux".

Toutefois, les deux protagonistes de cet accrochage n'ont pas été les seuls à avoir été pris pour cible par les internautes. Granit Xhaka s'est, en effet, attiré les foudres de ses supporters pour avoir défendu et enlacé Alioski après le coup de sifflet final dimanche.

Le milieu de terrain helvétique a ainsi empêché son coéquipier, Kieran Tierney, de venir régler ses comptes avec le "responsable" de l'expulsion de Pépé. Si l'attitude du capitaine de l'équipe de Suisse a sans doute empêché une nouvelle échauffourée, celle-ci n'a néanmoins pas été du goût des fans des Gunners. 

Martin Keown, légende de l'équipe londonienne avec 444 matches au compteur, a notamment affirmé dans sa chronique pour le "Daily Mail" que Tierney était "furieux de voir Granit Xhaka avec son bras autour d'Alioski". Avant d'avancer : "J'aurais certainement ressenti cela si j'avais vu un de mes coéquipiers pratiquement fraterniser avec l'ennemi."

Une nouvelle tempête est-elle donc en approche pour Granit Xhaka, lui qui avait vécu une période compliquée avec les supporters d'Arsenal fin 2019 ?

Retour à la page d'accueilRetour au sport