Patrick Fischer

«C'est un peu notre secret»

ATS

24.5.2022 - 15:52

L'équipe de Suisse a battu l'Allemagne 4-3 tab pour signer un septième succès en sept matches. Et une fois de plus, les joueurs de Patrick Fischer ont remporté le tiers médian.

Allemagne – Suisse 3-4 tb

Allemagne – Suisse 3-4 tb

Mondial 2022 / Groupe A / Phase de poules

24.05.2022

ATS

24.5.2022 - 15:52

On connaît des équipes qui commencent toujours fort leurs matches. On connaît aussi des formations qui terminent bien leurs rencontres. La Suisse a elle décidé une fois de plus de faire ce qu'elle sait faire de mieux: le compromis. Alors Patrick Fischer et son staff ont mis l'accent sur le deuxième tiers.

«C'est un peu notre secret, analyse le coach national. Je l'appelle la période du momentum. On parle souvent de ça. Je pense que c'est une question de concentration. Parce qu'au début du match, tu es toujours prêt. Pareil dans le troisième tiers où les parties se décident souvent. Au deuxième tiers, beaucoup d'équipes perdent le focus parce que ce n'est ni le début, ni la fin du match en fait. On cherche à utiliser ça et on doit continuer comme ça.»

Menés 2-1, les Helvètes ont une fois encore renversé la vapeur lors des vingt minutes intermédiaires: «Aujourd'hui, c'était un match difficile pour nous. On savait que les Allemands avaient envie de gagner pour nous voler la première place. Je pense que le début du premier tiers était bon, mais après nous avons été trop passifs. On a perdu trop de duels et je n'ai pas aimé.»

Le Zougois a en revanche nettement plus apprécié les quarante dernières minutes: «On a mis beaucoup de pression lors du deuxième et du troisième tiers et je pense qu'on a mérité notre victoire à la fin. Parce qu'on a eu des occasions. Et on a encore une fois trouvé le chemin pour gagner.»

La Suisse connaît déjà son prochain adversaire en quarts de finale. Ce sera les Etats-Unis. Le sélectionneur s'attend-il à une rencontre identique à celle contre le Canada ? «Non, ils sont un peu différents. Ils peuvent jouer dur mais je pense que c'est moins structuré que le Canada. Mais c'est évident qu'ils sont forts. On doit bien analyser. Ce qui est certain, c'est que l'on est heureux de jouer jeudi.»


ATS