Bernal: "J'ai mal à la tête à cause des bières!"

Bugnon Michaël

29.7.2019

Comme le veut la tradition, les critériums d'après-tour s'enchaînent après l'arrivée sur les Champs-Elysées. Egan Bernal était notamment au départ de celui d'Alost, en compagnie de son équipier Jonathan Castroviejo.

Egan Bernal n'avait le même état de fraicheur dimanche sur le podium à Paris qu'au départ du Critérium d'Alost.
Keystone

Lundi, Egan Bernal a pris la deuxième place du Critérium d'après-tour d'Alost derrière le surprenant et jeune Belge Remco Evenepoel. Laurens De plus, coéquipier de Kruijswijk sur la Grande Boucle, complète quant à lui le podium.

Le Colombien, vainqueur la veille de son premier Tour de France, était quelque peu fatigué. Dimanche soir, son équipe Ineos lui avait organisé une petite fête. "Les jambes sont lourdes, c'était une nuit très courte. J'ai un fort mal de tête. Les bières d'hier ont sans doute quelque chose à voir avec ça", a-t-il souri au moment du départ lundi.

Bernal ne semble pas encore avoir pris conscience de l'exploit réalisé lors des trois dernières semaines. "Tout cela peut paraître étrange, mais c'est vrai que je ne réalise pas encore tout à fait que je suis le premier Colombien à avoir gagné le Tour. Quand je serai posé à la maison, dans le calme, peut-être que je réaliserai ce que j'ai accompli."

En attendant, le Sud-Américain va encore participer au Critérium de Roulers en Belgique pour "boucler la boucle". Pour rappel, le Grand départ du Tour avait été donné à Bruxelles.

Retour à la page d'accueilRetour au sport