Carnet noir


Chirac aura aussi marqué le monde du sport

Teleclub NB

26.9.2019

Jacques Chirac s'est éteint jeudi matin à l'âge de 86 ans. Amoureux de sport, l'ancien président de la République a laissé derrière lui des moments cultes lors des grands succès sportifs de l'histoire française.

Jacques Chirac félicite le capitaine des Bleus, Didier Deschamps, après la victoire au Stade France contre le Brésil en 1998.
Keystone

Le cri du coeur - "Zidaaanne"

La première séquence culte de l'ancien président français est gravée au soir de la finale de la Coupe du monde entre la France et le Brésil, ce 12 juillet 1998. Le premier président champion du monde de football se met dans le rôle du supporter et répond au speaker en criant les noms des joueurs non sans difficulté et avec un léger décalage. Magique...


Do you speak French ?

Mai 1995. Emmenée par le meilleur joueur au monde, Jackson Richardson, l'équipe de France de handball devient championne du monde pour la première fois de son histoire. L'équipe est alors reçue en grande pompe à l’Elysée. Jacques Chirac salue tous les joueurs et arrive devant Richardson: "Congratulations, do you speak french ?" ("Félicitations, parlez-vous français ?"), lui demande-t-il en pensant que le meilleur joueur du tournoi était naturalisé.  Richardson est bel et bien né à la Réunion, en France donc.


"Ça siffle ? Je m’en vais"

11 mai 2002: voici l'image la plus marquante de Jacques Chirac dans une enceinte sportive. La scène se déroule avant la finale de la Coupe de France entre Bastia et Lorient. La Marseillaise qui retentit dans le stade de France est copieusement sifflée.  Chirac se lève et s’adresse au président de la FFF Claude Simonet: "Ça siffle ? Je m’en vais…"

Le président quitte les tribunes et exigent des excuses immédiates. Les joueurs rejoignent les vestiaires pendant que Chirac improvise une allocution télévisée, en direct sur TF1. "Quelques irresponsables ont cru devoir siffler la Marseillaise. C'est inadmissible et inacceptable."

La finale (remportée par Lorient 1-0) commence avec une demi-heure de retard. On ne rigole pas avec la Marseillaise.

Retour à la page d'accueilRetour au sport