Le sport autrichien implore l'aide du gouvernement

ATS

28.3.2020

Le président de Sport Austria, l'organisme qui représente le mouvement sportif en Autriche, a demandé samedi au gouvernement fédéral une aide d'urgence «d'au moins 100 millions d'euros» pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de COVID-19.

Le ski autrichien (ici Anna Veith) espère aussi recevoir un soutien financier
Keystone

«Le fonds de secours pour le sport doit être doté d'au moins 100 millions d'euros d'aide d'urgence», a estimé dans un communiqué Hans Niessl, qui s'est entretenu samedi par vidéoconférence avec le ministre des Sports Werner Kogler. «Comme dans tous les domaines de la société, il est aussi question dans le sport du destin et de l'existence de nos collaboratrices et collaborateurs», a-t-il poursuivi.

«En cette période de crise», le patron de Sport Austria a appelé le gouvernement autrichien à proposer au tissu sportif du pays «les mêmes instruments que les entreprises: subventions directes, garanties et bonifications sur les taux d'intérêts des prêts». «Le sport a un besoin urgent de cette aide», a conclu M. Niessl, «afin de pouvoir maintenir ses structures au-delà du temps de la pandémie».

La pandémie de COVID-19, qui a tué 30'000 personnes dont plus de 20'000 en Europe, a paralysé l'activité et les compétitions sportives, mettant en danger l'équilibre financier de certains clubs.

En Europe, en cas de non-reprise des championnats de football, les clubs anglais de Premier League seraient les plus lourdement touchés avec des pertes de l'ordre de 1,15 à 1,25 milliard d'euros, selon un audit de KPMG.

Suivent ensuite les Espagnols de la Liga (800 à 950 millions), les Allemands de la Bundesliga (650 à 750 millions) et les Italiens de la Serie A (550 à 650 millions).

Retour à la page d'accueilRetour au sport