Le TAS fait sauter la suspension de Jarrion Lawson 

ATS

9.3.2020

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annulé la suspension de 4 ans pour dopage de l'Américain Jarrion Lawson, vice-champion du monde 2017 de saut en longueur, estimant qu'il n'avait commis «ni faute ni négligence».

Jarrion Lawson était suspendu depuis août 2018.
Getty

Lawson avait été contrôlé positif à l'épitrenbolone, un stéroïde anabolisant, sur la base d'un échantillon prélevé l'été dernier.

Il était suspendu à titre provisoire depuis août 2018 et avait été suspendu pour quatre ans en juin 2019.

Lawson avait remporté la médaille d'argent du concours de saut en longueur aux Championnats du monde de Londres en 2017 avec un saut à 8m44, derrière le Sud-Africain Luvo Manyonga.

Un an plus tôt, il avait terminé à la quatrième place aux Jeux olympiques de Rio.

Pour expliquer son contrôle positif, l'Américain avait invoqué la consommation de viande de boeuf.

Le TAS a estimé que cette explication était «plus que probable» et a jugé que l'athlète n'avait commis «ni faute ni négligence». De ce fait, «sa suspension est annulée», a expliqué le TAS.

Retour à la page d'accueilRetour au sport