Le Tour de France officiellement reporté!

ATS

15.4.2020

Le Tour de France se courra du 29 août au 20 septembre, a annoncé l'Union cycliste internationale (UCI) mercredi. Les Mondiaux d'Aigle et de Martigny suivront dans la foulée.

Egan Bernal et le peloton disputeront le Tour de France du 29 août au 20 septembre.
Keystone

Initialement prévue du 27 juin au 19 juillet, la Grande Boucle se voit décalée de deux mois en raison de la pandémie de Coronavirus. Néanmoins, le parcours devrait rester identique, à quelques modifications près, a de son côté précisé le quotidien L'Equipe. Le grand départ aura ainsi lieu à Nice et les villes-étapes resteront les mêmes.

Dans son communiqué, l'UCI explique que «la tenue de cette épreuve dans les meilleures conditions possibles est jugée capitale au vu de sa place centrale dans l'économie du cyclisme et pour son exposition, en particulier pour les équipes qui bénéficient à cette occasion d'une visibilité sans égale.» Dépourvu de son exposition estivale, Le Tour prime cependant sur le reste du calendrier.

L'UCI a ainsi livré des détails sur le déroulement des mois à venir. Si la suspension des courses a été prolongée d'un mois (jusqu'au 1er juillet pour le calendrier International Route et jusqu'au 1er août pour le WorldTour), il y a une bonne nouvelle du côté suisse: les championnats du monde d'Aigle et Martigny se tiendront aux dates prévues, à savoir du 20 au 27 septembre, soit juste après le Tour de France.

Quant aux deux autres grands tours, ils auront également le droit à une place dans le calendrier. Le Giro, qui aurait dû se disputer en mai, suivra les Mondiaux. La Vuelta lui emboîtera le pas.

Ce n'est pas tout: les traditionnels «Monuments» auront aussi lieu. Milan-San Remo, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie se dérouleront tous cette saison, à des dates encore à définir.

Reichenbach:

Reichenbach: "Je suis en faveur d'un huis clos du Tour de France"

Face au coronavirus, les cyclistes sont contraints de prendre leur mal en patience. Les coureurs romands Sébastien Reichenbach et Danilo Wyss, ainsi que l'ancien pro Daniel Atienza évoquent le contexte actuel avec notre journaliste Johan Tachet.

02.04.2020

Retour à la page d'accueilRetour au sport