"Obligée de réaliser quelque chose de pas trop dégueulasse!"

Michaël Bugnon et Chris Geiger, à Lausanne.

5.7.2019

Bon nombre de stars suisses étaient présentes vendredi soir du côté de la Pontaise. Retrouvez ci-dessous leurs réactions à l'issue du meeting d'Athletissima.

Sarah Atcho: "J'ai peut-être un sentiment d'infériorité en course qui m'empêche de performer."
Keystone

Kariem Hussein (400 m haies - 4e en 50''00)

"Je ne suis pas satisfait car je me sentais bien avant le concours. J'ai réalisé un bon départ, mais j'ai mal terminé. Je voulais gagner ici à Lausanne, spécialement en l'absence des deux ou trois meilleurs athlètes du monde. La chance de l'emporter était donc plus grande. Je vois une progression à l'entraînement en vue des Mondiaux, mais je n'arrive pas à la montrer lors des compétitions. Ce n'est pas toujours facile. Je dois travailler et pas parler. Mais, avec mon expérience, je sais être patient. J'ai désormais uniquement le sport dans ma vie et je suis depuis avril-mai aux Pays-Bas avec Laurent Meuwly. Cette énergie est très positive."

Sarah Atcho (200 m - 7e en 23''41)

"Je ne serai jamais contente avec un temps de plus de 23 secondes. J'aimerais réaliser une fois une saison avec des temps uniquement sous les 23 secondes. C'est clair que là, ce n'est pas la forme du siècle, mais ce ne sont pas non plus les pires courses de ma vie. Je sais qu'il faut juste travailler sur un déclic mental. J'ai l'impression que tout va très bien à l'entraînement, mais je n'y arrive pas en compétition. J'ai peut-être un sentiment d'infériorité qui m'empêche de performer comme je le devrais. Je cours toutefois un poil plus vite course après course. Il m'en reste dix pour aller chercher les minimas pour les Mondiaux. J'ai donc largement le temps. Mon plan de saison ne prévoyait toutefois pas d'être à 100% maintenant. C'est, en effet, impossible de rester au top jusqu'aux Mondiaux. Cette situation est frustrante car je sais que je ne devrais pas courir des temps incroyables, mais j'ai tout de même envie d'être devant. La longueur de cette saison ne rend pas Athletissima moins important pour autant. J'avais toute ma famille dans les gradins, j'étais donc obligée de réaliser quelque chose de pas trop dégueulasse. Cela l'était un peu malheureusement. Mes proches devront se contenter de ça."

Salomé Kora (100 m - 8e en 11''29)

"Je ne suis ni déçue, ni satisfaite de ma performance. Je trouve que ma forme générale est là, mais ce n'était pas pour autant une course top. J'ai commis beaucoup de fautes techniques. Je n'ai pas réalisé un bon départ et je me suis crispée sur la fin de course. Après le faux départ, c'était compliqué de retrouver cette tension positive. J'ai toutefois pu profiter de l'ambiance et de courir pour la première fois de ma vie en Diamond League. C'était génial de pouvoir courir avec ces filles rapides qui sont aussi mes idoles. D'ailleurs, Shelly-Ann Fraser-Pryce est incroyable, je suis fan. De mon côté, je pars samedi aux Universiades de Naples pour le 100 m, sur lequel je veux gagner une médaille, et pour le 4x100 m, où on veut conserver notre titre. J'aurai ensuite une pause complète avant de me consacrer à mon objectif principal de la saison, les Mondiaux."

Julien Wanders (5000 m - 14e en 13'13"89 - PB)

"Je crois que c'est la course que j'attendais depuis très longtemps. C'est la meilleure course sur piste que j'ai faite de ma vie. J'ai fait ce que je voulais faire. Quand ça a ralenti, il fallait que je passe devant, que j'anime la course. Je sens que je suis encore à la limite. Je manque encore de caisse, de niveau en fait, tout simplement. Sinon, je pense qu'avec toute la rage que j'ai accumulé ces derniers temps, j'avais envie de haranguer le public, aussi pour le remercier. J'avais fait ça quelques fois sur la route, je sais que ça me donne des énergies positives."

Lea Sprunger (400 m haies - 5e en 55"24)

"Je suis très satisfaite de repartir de la Pontaise avec une telle course. Pour moi c'est le jour et la nuit par rapport à ce que j'ai fait jusqu'à maintenant. Je crois que c'était une autre athlète aujourd'hui sur la piste. J'ai su profiter de l'énergie que m'a donné le public, du petit avantage d'être à domicile, pour atteindre mon objectif. Aujourd'hui, je voulais atteindre la limite pour les JO même si je n'en faisais pas une fixation. Et je pense que je l'ai atteinte et plutôt bien même. Maintenant il faut encore passer à l'échelon supérieur, je peux clairement encore faire mieux."

Mujinga Kambundji (100 m - 7e en 11"27)

"C'était une belle soirée, comme toujours à Athletissima. Comparé à l'année passée, je n'ai malheureusement pas réalisé les mêmes chronos. Ce n'était que ma troisième compétition de la saison, je peux tout de même être contente. Ce sera vraiment une longue saison, c'est pourquoi j'ai planifié de la commencer tardivement. Je vais désormais essayer de m'améliorer chaque semaine, à commencer par mardi à Lucerne sur 100 m. Je dois optimiser ma forme de compétition afin de gommer mes erreurs techniques. Ces dernières sont beaucoup plus petites lorsque je me trouve au top de ma forme. En deuxième partie de saison, j'arriverai à mieux me situer en vue des Mondiaux et à me fixer des objectifs."

Retour à la page d'accueilRetour au sport