Les Suisses sombrent à Gwangju

ATS

23.7.2019 - 09:51

Les deux seuls Suisses en lice ce mardi aux Championnats du monde de Gwangju, Maria Ugolkova et Yannick Käser ont connu l'élimination en séries.

Yannick Kaeser n'a eu aucune chance dans les séries du 50 m brasse.
Source: Keystone

La nageuse du SC Uster Wallisellen a réalisé un temps de 2'00''74 sur le 200 m libre, soit à près de deux secondes de son record de Suisse. Si elle avait nagé dans les eaux de sa meilleure marque, elle se serait qualifiée pour les demi-finales. Dimanche, Ugolkova avait pris la 9e place dans sa discipline de prédilection du 200 m 4 nages.

L'Argovien Yannick Käser est resté à 15 centièmes de son meilleur temps personnel en 27''99 sur le 50 m brasse. Son 34e rang lui a interdit tout rêve de demi-finales.

Les résultats seront sans doute plus encourageants dans le camp suisse ce mercredi avec entre autres Jérémy Desplanches sur le 200 m 4 nages. Sur une distance, qui lui a valu le titre européen en août dernier à Glasgow, le Genevois s'élancera avec le 5e temps des participants.

Ledecky forfait

De son côté, l'Américaine Katie Ledecky, quintuple championne olympique et quatorze fois championne du monde, a déclaré forfait pour le 200 m pour «raisons médicales» et est incertaine pour la finale du 1500 m.

Ledecky «ne se sent pas bien depuis qu'elle est arrivée à Gwangju le 17 juillet» et «il a été décidé qu'elle déclare forfait pour le 200 m pour raisons médicales», annonce un communiqué de la Fédération américaine de natation mardi matin. «L'équipe décidera de sa participation à la finale du 1500 m ce soir (mardi) plus tard dans la journée», poursuit-il.

Ledecky (22 ans) avait été détrônée par la jeune Australienne Ariarne Titmus sur 400 m dimanche, une distance sur laquelle elle était jusque-là invaincue en championnat majeur.

Les séries et les demi-finales du 200 m sont programmées mardi. La finale du 1500 m, dont elle triple championne du monde en titre et a nagé le meilleur temps des séries lundi, mardi soir. «Ces mesures de précaution sont prises pour (...) lui permettre de concentrer son énergie sur un programme allégé», précise le texte.

ATS

Retour à la page d'accueilRetour au sport