"Sur le moment, ça a été dur et j'ai pleuré"

ATS

2.4.2020

Quadruple championne olympique, Simone Biles a déclaré mercredi avoir «pleuré» en apprenant le report des JO de Tokyo 2020. Cette décision, qui remet en cause ses projets de retraite, sera difficile «mentalement» à supporter pour elle.

Le report des JO de Tokyo à 2021 bouleverse les projets de retraite de Simone Biles.
Keystone

«Je n'ai d'abord pas su trop quoi en penser. Je me suis assise et j'ai pleuré. (...) Sur le moment, ça a été dur, mais cela va mieux», a expliqué au micro de NBC l'Américaine de 23 ans, pour qui cette décision est «la bonne» pour s'«assurer que tout le monde aux Etats-Unis et dans le monde aille bien.»

Mais cette décision est d'autant plus difficile à encaisser que Simon Biles avait initialement annoncé qu'elle prendrait sa retraite sportive après Tokyo. «Physiquement, je n'ai aucun doute que mes entraîneurs sauront me remettre en forme (pour 2021), mais mentalement, faire une année de plus, je crois que ça va avoir un impact sur moi comme sur la plupart des athlètes», a-t-elle expliqué.

Simone Biles est devenue l'an dernier à Stuttgart la gymnaste la plus médaillée de l'histoire des Mondiaux (hommes et femmes confondus), avec 25 récompenses (dont 19 titres). Lors des JO de Rio 2016, les seuls auxquels elle a participé, elle avait décroché l'or au concours général individuel, par équipes, au sol et au saut de cheval, ainsi que le bronze à la poutre.

Retour à la page d'accueilRetour au sport