Tour de France Le conte de fées se poursuit pour Biniam Girmay

ATS

6.7.2024 - 17:35

L'Erythréen Biniam Girmay a gagné la 8e étape du Tour de France à Colombey-Les-Deux-Eglises, fêtant son deuxième succès sur cette 111e édition. Tadej Pogacar a conservé le maillot jaune de leader.

6.7.2024 - 17:35

Dans le village rendu célèbre par le général De Gaulle, Girmay, qui porte le maillot vert, a émergé au sprint pour devancer les Belges Jasper Philipsen et Arnaud De Lie. Sprinteur léger et délié, Girmay (24 ans) confirme son statut de pionnier pour son continent. Il avait clamé lundi à Turin sa fierté d'être devenu le premier coureur noir africain à s'imposer sur le Tour.

Dans une étape courue en partie sous la pluie, le peloton a dû s'employer pour rattraper le fuyard du jour, Jonas Abrahamsen, échappé dès le kilomètre zéro à Semur-en-Auxois. D'abord accompagné par le Thurgovien Stefan Bissegger et Neilson Powless, puis rapidement seul, le Norvégien d'Uno-X, très en vue depuis le début du Tour, a ouvert la route pendant 169 kilomètres. Il a conforté son maillot de meilleur grimpeur lors des quelques côtes au menu, avant d'être repris à 15 km du but.

La 9e étape dimanche sur les chemins blancs autour de Troyes sera celle de tous les dangers pour les favoris. Innovation sur la Grande Boucle, les 14 secteurs de gravier blanc au programme de cette boucle Troyes - Troyes (199 km) constituent un traquenard de premier choix. Ce «mini Paris - Roubaix» est susceptible d'envoyer en l'air tous les espoirs et ambitions sur un coup de dés, une crevaison ou une chute.

«Je ne pense pas qu'on puisse gagner le Tour sur cette étape, mais on peut le perdre», résume Remco Evenepoel, 2e du général. Le Belge n'a que très peu d'expérience sur ce terrain, contrairement au maillot jaune Pogacar, qui a déjà remporté les Strade bianche, classique italienne similaire, en 2022 et 2024.

ATS