Del Ponte bat le record de Suisse du 100 m à Tokyo !

ats

30.7.2021 - 06:12

ats

30.7.2021 - 06:12

Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji ont signé des débuts tonitruants sur 100 m aux JO de Tokyo.

Ajla Del Ponte n'en croyait pas ses yeux après avoir battu le record de Suisse.
Keystone

Les sprinteuses suisses ont démarré à 100 à l'heure à Tokyo. Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji se sont qualifiées haut la main pour les demi-finales du 100 m, avec deux records de Suisse successifs.

Ajla Del Ponte a signé le chrono guère imaginable avant ces Jeux de 10''91, soit seize centièmes de mieux que sa meilleure marque précédente. La Tessinoise a réalisé le 4e chrono de tout le plateau, dans le sillage de la double championne olympique Shelly-Ann Fraser-Pryce (10''84). C'est un nouveau record national.



Trois séries plus tôt, Mujinga Kambundji n'avait guère été en reste. La médaillée de bronze des Mondiaux 2019 sur 200 m a été «flashée» en 10''95, égalant son propre record de Suisse avant qu'il soit battu par Del Ponte. La Bernoise n'a elle aussi été devancée que par une Jamaïcaine, Elaine Thompson-Herah (10''82), double championne olympique comme sa compatriote.

Kambundji s'est même permis le luxe de lever un peu le pied sur les derniers mètres. Les deux cheffes de file du sprint suisse avaient raison de dire, deux jours plus tôt, qu'elles ne s'étaient jamais senties autant en forme.

Plus vite encore samedi

«C'est incroyable. Passer la ligne juste derrière Fraser-Pryce et voir que son chrono s'affichait en 10''84, je savais alors que j'étais sous 11''», a dit, calmement, Ajla Del Ponte. Mon but était de rester le plus longtemps possible à son contact.''

La championne d'Europe du 60 m en salle ne s'attend pas à ce que son record tienne longtemps: samedi en demies (12h15 heure suisse), elle-même comme Kambundji ont tout en main pour l'améliorer encore et foncer en finale. Un scénario guère envisageable avant ces Jeux.



«Je me sens vraiment bien et prête», a dit Mujinga Kambundji. "Je pense que je peux aller encore plus vite en demi-finale.

Les espoirs les plus fous sont désormais permis: l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (10''78) et les deux stars jamaïcaines sont bien les seules avoir devancé les deux Suissesses dans ces séries d'un niveau impressionnant.

Le fait que Salomé Kora ne se soit pas qualifiée n'altère pas la sérénité du camp suisse. Créditée de 11''25 (22e rang), la St-Galloise n'a pas démérité et est en forme pour le relais.

ats