Belinda Bencic est championne olympique !

ATS

31.7.2021

ATS

31.7.2021

Le tennis suisse compte dans ses rangs un deuxième Champion olympique en simple. Vingt-neuf après Marc Rosset à Barcelone, Belinda Bencic est allée au bout de son rêve.

A Tokyo, la Saint-Galloise, douzième joueuse mondiale, s'est imposée 7-5 2-6 6-3 devant Marketa Vondrousova (WTA 42). Elle a témoigné, une nouvelle fois lors de ce tournoi olympique, d'une très grande force de caractère pour l'emporter.

Elle aura ce dimanche la possibilité de cueillir une deuxième médaille d'or lors de la finale du double qu'elle disputera avec Viktorija Golubic contre Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova. Seules Serena et Venus Williams ont réussi un tel doublé dans le cadre des Jeux olympiques.



A 24 ans, Belinda Bencic remporte un premier grand titre pour justifier les promesses entretenues lors de ses premiers pas dans les rangs professionnels en 2014. Demi-finaliste de l'US Open en 2019 où elle avait échoué sur le fil face à la future gagnante Bianca Andreescu, la Saint-Galloise a touché le Graal à Tokyo où toutes les planètes étaient alignées.

Ses succès sur le Championne de Roland-Garros Barbora Krejcikova, sur Anastasia Pavlyichenkova et sur Elena Rybakina lui ont insufflé une énorme confiance avant cette finale. Et l'intime conviction, renforcée par la balle de match sauvée en huitième de finale du double, qu'une rencontre n'est jamais perdue quel que soit son scénario.

Un dernier jeu irrespirable

Ainsi face à Marketa Vondrousova, finaliste de Roland-Garros en 2019 et dont le seul titre sur le Circuit fut acquis à... Bienne en 2017, Belinda Bencic a concédé le break d'entrée dans la troisième manche. Elle fut, heureusement, capable de réagir immédiatement pour ne pas laisser la Tchèque s'envoler au score. A 3-3, elle écartait une balle de break cruciale.

Après un temps mort demandé pour soigner une cloque au pied droit, elle pouvait ravir «blanc» le service de Marketa Vondrousova avant de conclure un jeu irrespirable sur sa deuxième balle de match après avoir écarté trois balles de break. Comme Marc Rosset sur la terre battue de Barcelone en 1992, Belinda Bencic pouvait tomber au sol pour savourer son bonheur.

La médaille de bronze est revenue à Elina Svitolina. L'Ukrainienne s'est imposée 1-6 7-6 (8/6) 6-4 devant Elena Rybakina après avoir été pourtant menée 4-1 au troisième set.