Pékin Express

Le calvaire d’une patineuse chinoise

ATS

7.2.2022 - 15:56

Retrouvez tous les faits insolites des JO de Pékin dans la gazette olympique «Pékin Express».

ATS

7.2.2022 - 15:56

TENTATION

 La médaille d'argent en descente du Français Johan Clarey, devenu à 41 ans le médaillé de ski alpin le plus âgé de l'histoire des Jeux olympiques, a donné des idées à la star américaine Lindsey Vonn, retraitée depuis 2019. «Ne me tentez pas Hahahah. Clarey vient de m'inspirer!! Médaille d'argent à 41 ans», a tweeté Vonn, 37 ans, triple médaillée aux JO et championne olympique à Vancouver en 2010. Entre le vainqueur suisse Beat Feuz (34 ans), Johan Clarey (41 ans) et l'Allemand Matthias Mayer (31 ans), 3e, la moyenne d'âge du podium de la descente était d'un peu plus de 35 ans.



EGALITE

L'égalité hommes/femmes est l'un des dossiers les plus importants aux yeux du CIO qui s'est félicité lundi lors de son point-presse quotidien d'avoir atteint lors des JO 2022 un niveau jamais obtenu jusque-là de participation féminine pour des Jeux d'hiver. Selon les chiffres, il y a à Pékin 45% de participantes contre 41% il y a quatre ans pour les JO-2018. En termes d'épreuves, il y aura durant la quinzaine de Pékin 46 épreuves féminines, contre 44 il y a quatre ans, 12 épreuves mixtes contre 8 à Pyeongchang.

DEBUTANT

 A 36 ans, trois ans seulement après s'être mis au ski de fond, le Colombien Carlos Quintana va participer aux JO 2022 de Pékin. Il a découvert la discipline en suivant à la télévision son compatriote Sebastien Uprimmy lors des JO 2018 de Pyeongchang. Passé par le roller, un des sports majeurs en Colombie, et le triathlon, Quintana a dû s'exiler pour vivre son rêve olympique, en Espagne à Seo de Urgell, une ville catalane proche d'Andorre où vit une de ses tantes. «Elle m'a payé des cours et les moniteurs m'ont dit qu'il me manquait beaucoup (de technique) mais que j'avais beaucoup de capacités», sourit-il.

PLEURS

La patineuse naturalisée chinoise Zhu Yi s'est effondrée en pleurs sur la glace après avoir chuté deux fois dans son programme libre lundi, ponctué également de sauts incomplets, lors de l'épreuve par équipes. La veille, la jeune femme de 19 ans, née aux Etats-Unis, avait été moquée par des millions de personnes sur les réseaux sociaux chinois pour une autre mauvaise performance, ponctuée d'une chute et d'un saut raté, qui lui avait valu la dixième et dernière place. Certains avaient remis en question la décision controversée de la sélectionner en lieu et place de sa compatriote Chen Hongyi. «J'avais envie de pleurer pendant la compétition, et je n'ai pas pu retenir mes larmes à la fin», a déclaré Zhu au Beijing Youth Daily après l'épreuve de lundi. Courageusement, elle a persévéré jusqu'à la fin, mais alors que les dernières notes de «Sunset Boulevard» s'éteignaient, elle s'est effondrée en larmes, la tête dans les mains.

ATS