Tokyo 2021

"Je ne cherche pas à être célèbre" - Dressel, superstar modeste

ATS

29.7.2021 - 16:10

ATS

29.7.2021 - 16:10

Ils ne sont pas tous champions olympiques, mais ils écrivent aussi l'histoire de ces JO de Tokyo.

Caeleb Dressel a remporté la course reine aux Jeux olympiques de Tokyo.
Keystone

Histoire du jour

En plus de ses tourments psychologiques, la superstar Simone Biles a invoqué ce que les gymnastes appellent la «perte de figure» pour expliquer son retrait en plein concours par équipes des JO 2021, une perte de repères dans l'espace qui peut être renforcée ou causée par le stress et surtout mettre en danger un sportif. Soudain, le sportif perd les commandes, son corps ne répond plus et ses repères disparaissent, une sorte de déconnexion conduisant à une désorientation. «Dans une carrière, tous les gymnastes ont des pertes de figure», a expliqué Yann Cucherat, ancien directeur du haut niveau masculin. Lui-même ancien gymnaste, il a été confronté à ce phénomène pour ses sorties aux barres parallèles notamment.



Visage du jour

Cela aurait pu être celui de Simone Biles, mais c'est bien celui de Sunisa Lee que l'on retiendra. En l'absence de la superstar américaine, sa compatriote est devenue championne olympique du concours général de gymnastique. Une Américaine en chasse donc une autre, comme c'est le cas depuis 2004, avec une nouvelle gymnaste US au sommet tous les quatre ans. La Roumaine Andreaa Raducan est la dernière gymnaste non américaine à avoir été sacrée dans le concours général, à Sydney en 2000.

Incertitude du jour

Y a-t-il un cluster parmi les perchistes? L'annonce du cas positif de l'Américain Sam Kendricks, double champion du monde (2017 et 2019), contraint de déclarer forfait à la veille du début de l'athlétisme aux Jeux, et à deux jours des qualifications de la discipline, a suscité un vent de panique parmi les athlètes australiens. Pendant deux heures, toute l'équipe a été placée à l'isolement, en attendant que trois d'entre eux, identifiés comme cas contacts de l'Américain, ne reçoivent le résultat négatif de leurs tests PCR. Si les athlètes ont ensuite pu reprendre leurs activités, ce n'est pas encore le cas des trois cas contacts, qui seront testés tous les jours jusqu'à ce que le doute soit levé, et qui n'auront le droit de s'entraîner que sous strictes conditions.

Perf du jour

Roi du sprint sur l'olympiade et double champion du monde en titre du 100 m, Caeleb Dressel s'est offert la consécration olympique sur la course reine aux Jeux de Tokyo. Depuis son explosion en 2017, Caeleb Dressel s'inscrit dans le sillage du légendaire Michael Phelps. Mais le nageur américain n'est pas animé par la chasse aux records et a appris à se détacher du regard des autres pour s'accomplir. «Je n'ai pas besoin que des gens me regardent. Ce qui compte, c'est juste moi, Troy (son entraîneur, NDLR), mes coéquipiers et la piscine, affirme-t-il. Je ne cherche pas à être célèbre. Je veux juste voir jusqu'où je suis capable d'aller et essayer d'exploiter mon potentiel au maximum. C'est tout.»



Photo du jour

La détresse de l'Allemand Dimitrij Ovtcharov, après sa défaite en demi-finale du tournoi de tennis de table, face au Chinois Ma Long. Le poids du résultat d'un match, au bout de cinq années de préparation, est ainsi résumé en une image.

La détresse de l'Allemand Dimitrij Ovtcharov.
Keystone

ATS