Beat Feuz

Beat Feuz : «Kilde a plus besoin de gagner que moi»

ATS

15.3.2022 - 17:12

Beat Feuz est relax avant la dernière descente de la saison à Courchevel. Le Bernois espère décrocher le globe de la spécialité pour la cinquième fois consécutive. Mais il ne se met pas la pression.

Beat Feuz peut décrocher un cinquième globe de descente de rang mercredi à Courchevel.
Keystone

ATS

15.3.2022 - 17:12

Le champion olympique a pris le temps de répondre aux questions et de bavarder avec ses concurrents après l'ultime entraînement sur la piste de l'Eclipse, où il a signé le 9e chrono, derrière son adversaire norvégien Aleksander Kilde (4e). Tous deux ont été vus en train d'échanger amicalement leurs impressions sur le tracé.

Cette nouvelle piste, longue de 3,2 km, propose une pente moyenne de 30%. Les organisateurs savoyards espèrent qu'elle deviendra un rendez-vous régulier en Coupe du monde après les Mondiaux prévus en février prochain.

Top sur le haut, moins en bas

«C'est une belle descente avec des sauts, des mouvements de terrain et de la vitesse sur le haut», a expliqué Feuz. Le Bernois de 35 ans est moins convaincu par la partie basse de la piste.

Kilde estime quant à lui que la principale difficulté sera de rester sur la ligne idéale. Le Norvégien se réjouit de lutter contre «mon bon ami Beat», comme il l'appelle. «Mercredi sera une journée cool pour nous deux. On a eu une bonne saison et on va profiter de cette finale. Un tel duel ne peut être que bon pour notre sport», dixit Kilde.

Déjà quatre globes à la maison

Feuz refuse de se mettre la pression. «Kilde a plus besoin de gagner que moi. Je ne dois pas absolument obtenir ce globe, j'en ai déjà quatre à la maison. Cet hiver, je suis devenu champion olympique et je me suis imposé à Kitzbühel. Et je suis devenu père d'une petite fille en bonne santé. Tout va bien !»

Kilde est le mieux placé avec 570 points, contre 547 pour Feuz. En cas de victoire du Suisse, il faudrait que le Norvégien ne finisse pas 2e pour que Feuz soit titré.

ATS