Beaver Creek

Et rebelote ! Kilde premier, Odermatt deuxième

ATS

4.12.2022

Marco Odermatt n'a pas pris sa revanche lors du Super-G de Beaver Creek. Comme lors de la descente de samedi, le Nidwaldien a été battu par Aleksander Aamodt Kilde.

ATS

4.12.2022

Six centièmes samedi. Vingt dimanche. Le duel en vitesse dans le Colorado a par deux fois souri au Norvégien. Dimanche, c'est sans doute sur le haut qu'Odi aurait pu et dû faire la différence. On l'a vu avec James Crawford qui avait 35 centièmes d'avance sur le haut avant de faiblir sur la fin.

«Je suis très satisfait, a relevé le Nidwaldien au micro de SRF. Cela commence à faire long parce que cela fait trois semaines et demie que nous sommes sur la route. Il y a beaucoup de voyages, beaucoup de courses et beaucoup de tension. Je me suis d'ailleurs senti mieux avant le départ. L'enjeu est toujours important et on n'a pas le droit à l'erreur. Sans oublier que le parcours était très difficile. Le tracé était cool et c'est un énorme défi pour tout le monde. On aurait pu être éliminé à quinze endroits. D'ailleurs sur deux ou trois passages, j'ai un peu trop dérivé. Je suis content et mes félicitations à Kilde.»

Cinq podiums en cinq courses

Il ne faudra en tous les cas pas que le détenteur du grand globe commence à nourrir des complexes face à son illustre adversaire. Mais il est vrai que ces temps dans les disciplines de vitesse, la chance sourit un peu plus souvent à Kilde. Il ne faut pour autant pas occulter l'excellent début de saison d'un Marco Odermatt qui a signé cinq podiums en cinq courses. Il s'est imposé à deux reprises en plus d'ajouter deux deuxièmes places et une troisième.

Gageons que le Nidwaldien se réjouit de revenir en Europe avec les épreuves techniques de Val d'Isère prévues le week-end prochain. Samedi, Odermatt sera sur son terrain de jeu préféré à l'occasion du géant. A lui de montrer qu'il est bien le meilleur dans cette discipline.

Avec cette nouvelle victoire, Aleksander Aamodt Kilde porte son total de succès à 16. Le podium est complété par Alexis Pinturault, auteur d'une très belle course sur la Birds of Prey, à seulement 0''30 du Norvégien.

Si la 2e place de Marco Odermatt n'a rien d'exceptionnel, il convient de saluer le 4e rang de Gino Caviezel. Seulement 38e à Lake Louise, on ne doit pas oublier que le Grison avait terminé 3e lors des finales de Courchevel en mars. Gino prend gentiment le relais de son frère Marco qui est bien évidemment rentré en Suisse après son impressionnante chute dans l'Alberta le week-end passé.

Les autres Suisses sont plus loin. Rogentin termine 15e, Murisier 17e, Feuz 25e et Meillard 33e. Beat Feuz va très certainement profiter de se reposer avant d'attaquer les courses de Val Gardena agendées dans deux semaines.