Lake Louise

Odermatt remporte son 5e super-G, terrible chute pour Caviezel

ATS

27.11.2022

Marco Odermatt est bien le meilleur skieur de la planète. Le Nidwaldien a enlevé le super-G de Lake Louise en battant Aleksander Aamodt Kilde de 0''37 et Matthias Mayer de 0''78.

3e de la descente la veille, Marco Odermatt monte cette fois-ci sur la plus haute du podium.
3e de la descente la veille, Marco Odermatt monte cette fois-ci sur la plus haute du podium.
KEYSTONE

ATS

27.11.2022

Trois courses, deux victoires et une troisième place à dix centièmes de la victoire, Marco Odermatt skie sur un nuage en ce début de saison. Rien de bien surprenant lorsque l'on connaît le talent du Mozart d'Hergiswil. Intouchable en géant, le champion olympique peut aussi se montrer intraitable dans cette discipline qui fait le bonheur des instinctifs.

Ce cinquième succès en super-G, Marco Odermatt l'a construit sur le haut dans le Fishnet et dans le Fall Away. Il a ensuite concédé un peu de temps avant de remettre le turbo dans la partie finale. Grâce à ce 13e succès en Coupe du monde, le voilà solidement en tête du général avec 260 points sur 300 possibles. Et le Cirque blanc peut trembler parce que le prochain week-end de course se passe à Beaver Creek avec une descente, un Super-G et un géant. En 2009, Carlo Janka avait réussi un fantastique triplé. Odermatt peut-il l'imiter ?

Performance plutôt correcte de Stefan Rogentin qui termine au 8e rang. Niels Hintermann s'en sort plutôt pas mal avec une 15e place. Ce fut en revanche nettement plus difficile pour le reste des coureurs helvétiques. Gino Caviezel occupe provisoirement la 24e place, Beat Feuz la 25e après sa 5e place en descente de la veille et Justin Murisier la 27e.

De retour cette saison, Mauro Caviezel a malheureusement fini dans les filets de protection. Le Grison a été victime d'une terrible chute à mi-parcours. Après avoir perdu connaissance, il a finalement retrouvé ses esprits et pu être conduit à l'hôpital en hélicoptère, visiblement touché au visage. Peu épargné par les pépins physiques, Mauro Caviezel a en plus dû se relever d'une commotion cérébrale qui a affecté sa vision.