Klopfenstein emmènera la délégation suisse

ATS

5.3.2020

La Suisse aborde les Mondiaux juniors de Narkiv (7-14 mars) avec une équipe peu expérimentée. Sa «star» n'est autre que la toute jeune Amélie Klopfenstein, 17 ans et double médaillée d'or aux JOJ de Lausanne.

Amélie Klopfenstein avait brillé aux JOJ de Lausanne.
Keystone

Invitée de dernière minute aux JOJ, qu'elle avait disputés à la suite de la blessure de l'une de ses coéquipières, Amélie Klopfenstein s'est retrouvée sous les feux des projecteurs après ses exploits vaudois. Mais la skieuse de La Neuveville doit évoluer sans pression sur la neige norvégienne, où elle se mesurera à des adversaires ayant jusqu'à trois ans de plus qu'elle.

Swiss-Ski ne s'attend d'ailleurs pas à connaître une moisson de médailles aussi importante que lors des JOJ. Il sera bien difficile de faire aussi bien qu'aux Mondiaux juniors 2019 dans le Val di Fassa, où la Suisse avait conquis sept médailles dont trois d'or (Lars Rösti et Juliana Suter en descente, Nicole Good en combiné). Même si l'euphorie est de mise dans le ski helvétique cet hiver...

Seuls trois des 16 skieurs (9) et skieuses (7) sélectionnés suisses ont déjà disputé des championnats du monde: Matthias Iten (20 ans), qui en est même à ses troisièmes Mondiaux, Fadri Janutin et Charlotte Lingg. Parmi les néophytes figurent deux Fribourgeois (Alexis Monney et Norina Mooser), un Vaudois (Gaël Zulauf) et une Valaisanne (Charlotte Lingg).

Retour à la page d'accueilRetour au sport