JO 2030 La Suède se positionne face à une concurrence clairsemée

ATS

8.2.2023 - 17:04

Malheureuse face à Milan pour les Jeux Olympiques d'hiver 2026, la Suède envisage une candidature pour l'édition suivante de 2030. Les prétendants ont fondu comme neige au soleil pour ces JO.

Pour Anders Larsson, «il y a une ouverture».
Pour Anders Larsson, «il y a une ouverture».
IMAGO

ATS

8.2.2023 - 17:04

Aux États-Unis, Salt Lake City, seule encore officiellement dans la course, exprime désormais une préférence pour 2034. Longtemps favorite, la ville japonaise de Sapporo a elle mis en pause fin 2022 sa candidature, secouée par un scandale de corruption qui agite l'olympisme nippon.

«Il y a une ouverture», a constaté le président du comité olympique suédois, Anders Larsson, lors d'une conférence de presse. Il a annoncé une «étude préliminaire» d'ici l'été sur une possible candidature suédoise. «Espérons-le, elle mènera à une candidature, et espérons-le, celle-ci mènera à l'organisation des Jeux Olympiques et paralympiques en Suède», a-t-il ajouté.

Le Comité international olympique (CIO) a reporté en décembre dernier sa décision sur l'attribution de la ville hôte de 2030, initialement prévue cette année et désormais attendue en 2024. L'organisation aux cinq anneaux envisage également une double attribution pour 2030 et 2034 afin d'instaurer «un climat de stabilité», alors que le changement climatique aggrave encore la pénurie de candidats pour sa grand-messe hivernale.

ATS