"Dégâts immenses" - Les courses dames en danger

jos, ats

30.11.2021 - 18:09

jos, ats

30.11.2021 - 18:09

Les courses de la Coupe du monde dames prévues à St-Moritz les 11 et 12 décembre ne pourraient pas avoir lieu.

Les courses de St-Moritz pourraient être annulées.
KEYSTONE

Les nouvelles restrictions prises par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) en sont la cause.

Les voyageurs en provenance du Canada devront s'astreindre à une quarantaine de dix jours à leur arrivée en Suisse. Ainsi, les dames disputeront trois courses de vitesse entre les 3 et 5 décembre à Lake Louise et devraient ensuite rejoindre les Grisons.



Les organisateurs s'activaient ce mardi pour obtenir une règle d'exception. La réponse du médecin cantonal des Grisons n'est pas encore connue. L'OFSP a recommandé, toutefois, aux cantons de se montrer parcimonieux dans l'autorisation d'exceptions dans les quarantaines. Comme les athlètes évolueraient dans une «bulle», une autorisation spéciale pourrait tout de même être obtenue. Le thème doit encore être examiné de près, a souligné l'OFSP.



Le chef de course de la FIS, Peter Gerdol, qui se trouve en contacts étroits avec le comité d'organisation de St-Moritz, espère avoir une décision définitive ce mercredi. «Tous désirent une réponde rapide afin que nous puissions le cas échéant trouver une solution de repli», relevait l'Italien à Lake Louise.

Le Canada était un pays où le développement de la pandémie n'avait rien d'alarmant avec 2500 cas journaliers pour 38 millions d'habitants. Mais la présence du nouveau variant Omikron a fait placer le pays sur la liste rouge de l'OFSP.

Beat Tschuor, l'entraîneur des dames à Swiss-Ski, estime à Lake Louise, que les dégâts seraient «immenses» pour la fédération en cas d'annulation des courses de St-Moritz malgré les assurances.



jos, ats