Kronplatz

Shiffrin reine incontestée, belle remontée de Gut-Behrami

ATS

25.1.2023

Mikaela Shiffrin n'a pas tardé à décrocher son 84e succès en Coupe du monde. L'Américaine a signé le doublé à Plan de Corones, signant mercredi son 19e succès dans un géant. Meilleure Suissesse, Lara Gut-Behrami a terminé 5e grâce à une superbe deuxième manche, manquant le podium pour 0''19 seulement.

ATS

25.1.2023

Seule détentrice du record féminin de victoires depuis mardi, Mikaela Shiffrin a survolé les débats mercredi. Elle s'est imposée avec 0''82 d'avance sur la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (2e) et 1''19 sur la Suédoise Sara Hector (3e).

La skieuse du Colorado se retrouve ainsi à deux longueurs du record absolu, détenu par la légende Ingemar Stenmark. Avec deux slaloms au menu ce week-end à Spindleruv Mlyn, elle aura l'occasion d'égaler le Suédois avant même les Mondiaux de Courchevel/Méribel.

Mikaela Shiffrin prend en outre le large dans la Coupe du monde de géant. Elle devance de 118 points sa nouvelle dauphine, Lara Gut-Behrami. Leader avant les deux courses de Plan de Corones, l'Italienne Marta Bassino est repoussée au 3e rang après avoir connu l'élimination à quelques portes de l'arrivée mercredi.

Gut-Behrami se reprend en deuxième manche

Deuxième mardi, Lara Gut-Behrami avait perdu toute chance de cueillir un nouveau podium dans la première manche (13e, à 1''15 du top 3). La Tessinoise a toutefois sorti le grand jeu sur le second parcours, signant le meilleur chrono pour remonter au 5e rang pour sa dernière course avant le grand rendez-vous de la saison.

«Malgré cette première manche où j'ai fait d'énormes erreurs et où j'ai cassé mon ski, j'en retire de bonnes choses. A l'exception de cette première manche, j'ai réussi des courses solides récemment», a déclaré à SRF Lara Gut-Behrami qui, contrairement à la veille, n'a pas ressenti de douleurs au genou mercredi.

La championne du monde en titre de géant demeure en outre la seule Suissesse susceptible de s'illustrer dans la discipline cet hiver. Prometteuse 12e à l'issue de la manche initiale, la Zurichoise Simone Wild a manqué le coche sur le second parcours et a terminé 21e. Elle a même été devancée par Andrea Ellenberger (20e).

Camille Rast a pour sa part relevé quelque peu la tête après sa non-qualification de la veille. Mais la Valaisanne, 26e mercredi, n'a toujours pas trouvé ses marques cet hiver en géant: elle n'a jamais figuré dans le top 20. Sa 6e place en slalom le 4 janvier à Zagreb demeure son seul résultat probant de la saison.

Gisin non-qualifiée

La déception est encore plus grande pour Michelle Gisin: modeste 22e mardi, l'Obwaldienne n'est même pas parvenue à décrocher son ticket pour la deuxième manche, échouant à 0''10 du top 30 (32e). Elle n'a terminé qu'une seule fois parmi les 20 premières d'un géant dans cet exercice 2022/23, à Semmering fin décembre (12e).