Ski alpin : un premier week-end riche en enseignements

ATS

25.10.2021

ATS

25.10.2021

L'ouverture de la saison de Coupe du monde à Sölden, durant le week-end, valait le détour à plus d'un titre. Le ski suisse a ainsi posé les premiers jalons d'un hiver fructueux.

Lara Gut-Behrami a parfaitement lancé sa saison à Sölden ce week-end.
Keystone

Les skieurs et skieuses helvétiques ont affiché leurs ambitions ce week-end à Sölden. Lara Gut-Behrami peut ainsi espérer enchaîner après son fantastique hiver 2020-21, comme l'a montré sa deuxième place du géant d'ouverture, à un souffle de Mikaela Shiffrin. Les deux jeunes femmes ont (déjà?) fait le trou sur leurs poursuivantes.



Marco Odermatt, victorieux du géant masculin pour son cinquième succès en Coupe du monde, a entamé de la plus belle manière son opération «gros globe de cristal». L'augmentation du nombre d'épreuves de vitesse par rapport à la saison passée, histoire d'équilibrer le calendrier avec les courses techniques, joue en faveur du Nidwaldien dans sa lutte attendue avec le vainqueur du général 2020/21 Alexis Pinturault.

Michelle Gisin respire

Odermatt devrait cependant renoncer au parallèle de Lech-Zürs (AUT) le 14 novembre, même si son absence reste à confirmer. Il entend préparer au mieux les premières épreuves de vitesse, en Amérique du Nord.



Michelle Gisin a poussé un ouf de soulagement, après la mononucléose qui l'a clouée au lit durant l'été. Certes, sa 25e place du géant n'a pas déclenché le délire des foules, mais c'est un succès si l'on sait que l'Obwaldienne arrivait tout juste à marcher, en étant très vite épuisée, il y a quelques semaines encore. Elle a au moins deux mois d'avance sur son calendrier de retour au premier plan.

Les amateurs de ski ont fêté avec enthousiasme la réouverture post-Covid. Ils étaient 19'000 à se presser autour des pistes pour acclamer les géantistes sur les deux jours. Même si «l'après-ski» a parfois débouché sur des scènes pas toujours bon enfant, la joie dans l'ensemble l'a emporté.