Beaver Creek : Beat Feuz dans la légende de la descente !

ATS

4.12.2021

ATS

4.12.2021

Vainqueur la veille en Super-G, Aleksander Aamodt Kilde a récidivé en descente à Beaver Creek. Coupable d'une grosse erreur, Beat Feuz a terminé 3e à 1''01, derrière Matthias Mayer.

Grand favori et double tenant du titre, Beat Feuz a laissé filer la victoire en commettant une immense faute dans le mur. Rentré trop à l'intérieur sur une courbe à droite, l'Emmentalois a frappé une porte pour se faire déséquilibrer et perdre de précieux centièmes.

«Kugelblitz» peut également maugréer sur le long plat de départ. Ces trente secondes qui affectent davantage les garçons de son gabarit. Au premier temps intermédiaire, le Bernois comptait déjà 0''60 de retard. Pas loin d'être rédhibitoire lorsque les adversaires skient bien.

Au micro de SRF, le skieur de 34 ans n'a d'ailleurs pas masqué son énervement: «Mon cœur de descendeur saigne, c'était une erreur vraiment stupide de ma part. Je me suis bien engagé dans la pente et j'avais tout sous contrôle. J'aurais dû laisser un mètre de plus à cette porte et tout se serait bien passé. Malheureusement, j'ai pris la mauvaise décision. Et après le choc, je n'ai pas vraiment su où j'étais pendant trois portes. Sinon le reste de la course était quand même vraiment chouette.»

L'athlète de Schangnau se consolera avec le 42e podium de sa carrière dans la discipline. Un record. Avant cette course, il était à égalité avec les légendaires Franz Klammer et Peter Müller, le voilà désormais seul au firmament de la descente.

Hintermann très bon 7e

A noter que Matthias Mayer reste sur une série impressionnante de sept podiums consécutifs en descente en Coupe du monde. Seuls Klammer, 10, et Eberharter avec 8, ont fait mieux dans le camp autrichien.

Chouchou des bookmakers, Aleksander Aamodt Kilde a poursuivi sur sa bonne lancée de vendredi. Impressionnant sur le haut du tracé, le Norvégien a rendu une excellente copie malgré un dossard élevé (le 19). Si l'amoureux de Mikaela Shiffrin continue ainsi, il pourrait clairement se poser en contradicteur de Marco Odermatt et Alexis Pinturault pour le gros globe.



Le Nidwaldien a pris une honnête 15e place. Gageons que le skieur d'Hergiswil saura être meilleur dimanche pour la deuxième descente au programme, même si les quatre courses d'affilée ont de quoi mettre les athlètes sur les rotules.

Urs Kryenbühl est juste derrière à la 16e place, alors que Stefan Rogentin n'est que 26e. Mais la surprise est venue de Niels Hintermann, brillant 7e avec pourtant un dossard très élevé (le 30).