Super League Christian Schneuwly et Alex Pasche signent chez blue Sport

blue Sport DR

16.7.2024

Notre équipe de consultants de Super League continue de grandir. Le Lausannois et le Fribourgeois comptent près de 800 matches en Swiss Football League à eux deux. Ils feront partie du groupe d'experts dès le début de la saison 2024/2025.

Alex Pasche rejoint l'équipe de consultants chez blue Sport en Suisse romande.
Alex Pasche rejoint l'équipe de consultants chez blue Sport en Suisse romande.
blue Sport

blue Sport DR

16.7.2024

Alexandre Pasche vient apporter son expérience du foot suisse. «Je suis quelqu'un de positif, en soutien des joueurs, affirme l'ancien milieu de Lausanne, Servette, Young Boys et Xamax. J'aime relever ou souligner des gestes techniques qui peuvent paraître anodins et certains aspects tactiques qui peuvent influencer le cours d'un match ou d'une action. J'apprécie les consultants qui mettent de l'émotion et qui sont sincères dans leurs analyses».

Jouer au foot et juger ceux qui jouent au foot, ce n'est évidemment pas le même travail. «Si tu as joué et que tu as été mauvais, tu le sais déjà toi-même, reconnaît le Lausannois. Mais ça peut heurter de l'entendre de la bouche d'un journaliste. Je serai attentif à cela en plateau. Je saurai trouver mon style».

Alexandre Pasche, c'est 15 ans de carrière, près de 400 matches en Swiss Football League et un regard gratifiant au moment d'évoquer le football : «Je retiens le plaisir du jeu, les amitiés, le vestiaire, les émotions positives après les succès, mais aussi les doutes et les échecs, affirme le joueur de Baden. Et l'épreuve des blessures évidemment. J'ai l'impression d'avoir vécu 15 ans hyper intenses. Un concentré d'émotions. Je n'ai jamais le sentiment d'aller travailler. Ç'est un privilège immense que j'ai essayé de faire perdurer un maximum».

On retrouve cette même reconnaissance chez Christian Schneuwly, 30 ans de football en Suisse dont 14 en professionnel. Le Fribourgeois de 36 ans associe sa carrière à une école de vie : «Le foot m'a énormément apporté sur le terrain et dans la vie privée. C'est un épisode très marquant de ma vie où j'ai toujours eu de très belles relations avec les acteurs du foot, qu'ils aient été dans l'ombre ou dans la lumière».

«Je m'efforcerai toujours de ne juger que l'action de football et pas le footballeur»

Christian Schneuwly

Nouveau consultant blue Sport

L'ombre et la lumière, c'est parfois précisément la vie d'un footballeur. «On ignore ce qu'il se passe dans la vie privée d'un joueur, prévient celui qui a foulé les pelouses de Super League à 310 reprises. On voit des choses sur le terrain, mais on ne connaît jamais l'ensemble du tableau. Pour qu'il puisse performer à 100%, tout ce qui entoure le footballeur doit être parfait. Si une seule pièce du puzzle fait défaut, alors ça peut changer ses performances. C'est pourquoi je m'efforcerai toujours de ne juger que l'action de football et pas le footballeur».

Cela dit, un joueur est forcément exposé à la critique. «Si tu as un équilibre sain et serein, et que tu es dans une bonne forme, alors elle ne va jamais te toucher. Au contraire, si tu vis un moment difficile, sur le terrain, dans le vestiaire, à la maison, alors les remarques vont t'affecter et se promener dans ta tête que tu le veuilles ou non. Un joueur doit toujours idéalement rester dans sa bulle, sans se laisser atteindre par les critiques».