Novak Djokovic

Des adieux «à la Roger Federer» ? «Je le souhaite»

Nicolas Larchevêque

29.9.2022

La retraite comme Roger Federer ? Novak Djokovic n'y pense pas encore ! Interrogé sur le sujet en marge du tournoi de Tel-Aviv, le Serbe a répondu qu’il avait toujours «ce flair et cette motivation» pour continuer. Mais quand il sera temps de se retirer, le «Djoker» rêve d’imiter son rival suisse.

Novak Djokovic : «Tant qu'il y aura ce flair en moi, je continuerai»

Novak Djokovic : «Tant qu'il y aura ce flair en moi, je continuerai»

La retraite comme Roger Federer, Novak Djokovic n'y pense pas encore. Interrogé sur le sujet avant le tournoi de Tel-Aviv, le Serbe a répondu qu'il se sentait encore capable de jouer.

29.09.2022

Nicolas Larchevêque

29.9.2022

Roger Federer a tiré sa révérence le week-end dernier à l’occasion de la Laver Cup à Londres. Une retraite qui commence gentiment - mais sûrement - à pointer le bout de son nez également chez les éternels rivaux du Bâlois, à savoir Andy Murray (35 ans), Rafael Nadal (36 ans), Novak Djokovic (35 ans).

Pour le dernier cité, il n’est toutefois pas encore l’heure de ranger sa raquette définitivement. «Tant qu'il y aura ce flair et cette motivation en moi, je continuerai. Je n'ai pas vraiment en tête un nombre d'années où je veux m'arrêter ou combien de tournois je veux encore jouer. Alors je vais continuer», a expliqué le Serbe en marge du tournoi ATP 250 de Tel Aviv, où il entrera en lice ce jeudi.

Contrairement à la légende suisse, Djokovic semble encore pouvoir compter sur son physique. «Heureusement pour moi, j'ai eu la chance d'être en bonne santé et d'avoir eu beaucoup de succès tout au long de ma carrière. J'ai donc réalisé à peu près tout ce que vous pouvez réaliser dans notre sport. Mais j'ai toujours faim et j'ai toujours de l'amour et une passion pour ce sport», a reconnu le vainqueur de 21 titres en Grand Chelem.

Avant d’ajouter : «J'aime toujours m'entraîner et m'exercer, me lever, faire mes tâches et accomplir toutes les routines et les rituels qui me permettent d'être encore capable de concourir au plus haut niveau professionnel.»

Des adieux «à la Roger Federer» ?

S’il n’ose encore évoquer l’issue de sa carrière, le natif de Belgrade a déjà une idée derrière la tête sur la façon dont celle-ci prendra fin. Il rêve ainsi de faire ses adieux au monde du tennis «à la Roger Federer», avec tant ses proches que ses adversaires.

«S’il y a définitivement une chose que je souhaite, c'est d'avoir autre chose que ma famille et les gens dans ma vie. J'aimerais que mes plus grands rivaux et concurrents soient là, parce que ça ajouterait quelque chose de plus spécial, qui aurait plus d'importance à ce moment», a détaillé Djokovic, qui n’est néanmoins pas prêt de raccrocher. Et c’est tant mieux !