Federer bientôt dans le cercle très fermé des... milliardaires!

Teleclub NL

8.1.2020 - 11:23

Selon le site "Tennis.com", Roger Federer pourrait devenir cette année le premier tennisman à devenir... "milliardaire". Il serait seulement le quatrième sportif de l'histoire à dépasser cette barre significative. 

Roger Federer va très certainement écrire une nouvelle page de l'histoire du tennis en 2020.
Keystone

Toute au long de sa carrière, Roger Federer n'a cessé d'aligner les records sur les courts. Il détient notamment, pour ne citer que ceux-ci, le record de victoires en Grand Chelem (20) et celui du nombre de semaines (310) passées à la place de numéro un mondial.

Cette année, le tennisman helvétique est en passe d'écrire une nouvelle page dans l'histoire du monde de la petite balle jaune. Mais cette fois-ci, c'est en dehors des terrains que celle-ci se réalisera.

Selon le site "Tennis.com", il est probable que Federer gagne plus de 100 millions de dollars en 2020. Le Bâlois de 38 ans approcherait donc, selon les chiffres non-officiels de "Forbes", les 900 millions de dollars de recettes empochés sur et en dehors des courts durant sa carrière.

De plus, certains sponsors, toujours selon "Tennis.com", lui aurait déjà promis 200 millions de dollars supplémentaires. Le Maître atteindrait donc le... milliard (!) de revenus. Ce serait une première au sein de la planète tennistique!

Le quatrième sportif de l'histoire

Le vainqueur de 20 Grand Chelem deviendrait ainsi le quatrième sportif de l'histoire à passer cette barre significative. Il rejoindrait le club très fermé des sportifs ayant amasser le plus de revenus.

Le premier à être devenu "milliardaire" n'est autre que le golfeur Tiger Woods en 2009. L'Américain a ensuite été suivi par l'icône du basket-ball Michael Jordan (en 2015) et par le boxeur Floyd Mayweather (en 2017).

Par ailleurs, Federer s'efforce, depuis quelques temps, de faire en sorte que les revenus continuent d'affluer après sa carrière. Il a notamment rejoint la marque helvétique "On Shoes" en novembre dernier et possède l'agence qui a créé la Laver Cup. 

"Pour moi, ça marche. Je n'ai jamais fait d'investissements fous. Je rêve en grand, mais on joue toujours la sécurité", avait déclaré le Bâlois après son partenariat avec l'entreprise de chaussures suisses. 

Avec ces collaborations rentables et florissantes, Roger Federer peut donc voir sereinement l'avenir, même après avoir rangé sa raquette...

Retour à la page d'accueilRetour au sport