"Je voulais vraiment le viser en pleine poitrine"

Teleclub NB

5.7.2019

Comme d'habitude, c'est sans langue de bois que Kyrgios s'est présenté en conférence de presse après sa défaite contre Nadal. Il a même reconnu avoir fait exprès d'allumer le joueur espagnol dans le troisième set.

Nick Kyrgios battu avec les honneurs par Rafael Nadal.
Keystone

"Je l'ai visé, ouais. Je voulais vraiment le viser en pleine poitrine ", a lâché kyrgios en allusion au huitième jeu du troisième set lorsque l’Australien a délibérément viser le numéro 2 mondial alors au filet.

"Pourquoi je m'excuserais ? Combien a-t-il gagné de Grands Chelems, combien d'argent a-t-il sur son compte ? Je pense qu'il peut prendre une balle dans la poitrine. Je ne vais pas m'excuser auprès de lui" a-t-il encore expliqué avant de changer de visage et rigoler en reconnaissant une journaliste qui avait passé la soirée avec lui dans un bar la veille du match. "Tu étais au pub toi hier soir (Rires). C'est marrant. Ou plutôt gênant non?"  lui lâche-t-il avec le sourire.

Pour conclure, le "bad boy" a résumé son match à sa manière. "Je suis toujours prêt pour le spectacle. Je sais que les gens qui ont acheté un billet aujourd'hui ont probablement passé une bonne journée. Ils ont vu un bons match. Je me suis beaucoup amusé." 

L'Australien quitte donc le tournoi avec le sentiment du devoir accompli. Rafael Nadal, double vainqueur de Wimbledon, affrontera Jo-Wilfried Tsonga au prochain tour.

Retour à la page d'accueilRetour au sport