Kyrgios a bien préparé son match contre Nadal

Teleclub NB

3.7.2019

Le public l'attendait et il n'a pas été déçu. Kyrgios a fait du Kyrgios pour son entrée en lice à Wimbledon. Son duel face à Rafael Nadal s'annonçait aussi électrique que sa préparation d'avant-match qui s'est déroulée dans un bar de la capitale londonienne. 

Il y a cinq ans, Kyrgios, 19 ans et 144e joueur mondial, avait déjà marqué les esprits du tournoi londonnien en éliminant en huitièmes de finale (7-6, 5-7, 7-6, 6-3) le numéro un mondial de l'époque: un certain Rafael Nadal. 

"Je me souviens de mon dernier match ici contre Nadal , c'était le plus grand exploit de ma carrière et cela reste l'un des moments les plus spéciaux que j'aie jamais vécu", confie l'Australien, qui se réjouit de retrouver l'Espagnol sur le Central. "Rafa est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire. Je  ne serai pas le favori mais, si je joue mon tennis, je peux gagner contre lui. Je dois arriver sur le terrain avec une attitude positive et je dois vouloir me battre. Sinon, ce sera trop facile pour lui."

Malgré ces belles paroles, tout le monde le sait. Le Majorquin et l'Australien ne s'apprécient guère. Leur dernière rencontre à Acapulco, remportée par Kyrgios, avait été sulfureuse. Battu malgré trois balles de match, Nadal avait critiqué l'attitude de l'Australien qui avait alors répliqué sèchement sur les réseaux sociaux. "Je peux sentir le sang quand je joue ce mec", avait posté Kyrgios, à côté d'un émoticône représentant une seringue, allusion aux soupçons de dopage visant Nadal depuis des années. 

Au bar jusqu'à 23h30! 

S'ils ne se sont plus affrontés sur le circuit depuis, la tension est toujours aussi palpable entre les deux joueurs. "Je ne suis pas sûr qu'on puisse aller ensemble au Dog & Fox (pub) pour boire une bière. Je ne le connais pas du tout. Juste en tant que joueur. Il y a des gens avec qui je m'entends bien et d'autres avec qui je ne m'entends pas. Nous nous respectons mutuellement. C'est tout", a déclaré l'Australien qui a été aperçu hier soir dans ce même Dog & Fox. Totalement détendu, Kyrgios a bien rigolé avec tous les clients du bar jusqu'à 23h30!


Le bad boy du tennis mondial avait régalé le public anglais lors de son premier tour face à Jordan Thompson (7-6 (4), 3-6, 7-6 (10), 0-6, 6-1).

206 minutes de tennis qui valaient largement les 56 pounds investis par chaque spectateur ravi de sa journée "kyrgiossienne", loin des stéréotypes du tennis actuel.

En conférence de presse, l'Australien est revenu sur sa manière de casser les codes qui ne plaît pas à tout le monde. "Chacun a sa propre réalité des choses et le sport a un grave problème avec les différences. Simplement par le fait d'être différent, cela fait beaucoup de bruit. Si on était tous pareils, le monde serait ennuyeux. Il n'y a pas d'animateurs sur le court mais simplement des joueurs différents. Je ne sais pas pourquoi les gens ont de la peine à le comprendre."

Mardi 1er juillet 2014. Nick Kygios, 19 ans et 144e joueur mondial, élimine alors en 8es de finale le numéro un mondial de l'époque: un certain Rafael Nadal.
Keystone

Kyrgios a par la même occasion expliqué les variations de sa courbe émotionnelle sur les courts. "Quand j'ai beaucoup d'énergie, mes émotions ressortent un peu plus. Quand je suis calme, je ne suis pas si imprévisible et probablement pas si divertissant. Je dois simplement trouver l'équilibre."

Retour à la page d'accueilRetour au sport