Mais que fait le médecin dans la player box de Federer ?

Bugnon Michaël, à Bâle

25.10.2018

Roger Federer disputera vendredi les quarts de finale de "son" tournoi de Bâle. Face à Jan-Lennard Struff, le Rhénan s'est montré souverain mais n'était pas dans un jour incroyable non plus. En conférence de presse, il a également rassuré tout le monde sur son état physique.

Après une entrée en lice compliquée face à Krajinovic, Roger Federer s'est quelque peu mis en confiance jeudi lors de son huitième de finale. Il a battu assez sereinement l'Allemand Jan-Lennard Struff sur le score de 6-3 7-5.

Mais, s'il désire remporter ces Swiss Indoors pour la neuvième fois, le Rhénan devra élever le niveau de son jeu. Et ce, dès vendredi en quart de finale. "Ce n'était pas un énorme match des deux côtés, Struff est capable de bien mieux jouer, et moi aussi..." débute-t-il sur son match du jour.

Federer a notamment eu quelques lacunes au service, enchaînant les double-fautes. "Je ne suis pas content de mon service et de mes deuxièmes balles. J'avais déjà eu le même problème à Shanghaï. D'un autre côté, j'ai mal commencé et j'ai bien terminé au niveau de mes jeux de service, donc ça me met en confiance pour demain" explique-t-il. "En quart, ça retournera de toute manière mieux." Pour rappel, le Bâlois affrontera Gilles Simon ce vendredi.

Le médecin est présent mais...

En ce début de tournoi, un détail n'a pas échappé aux journalistes: la présence du médecin dans la "player box" de Roger. "Ne vous inquiétez pas, il vient presque toujours à Bâle. Et en plus, la player box est plus grande maintenant donc il y a une place pour lui." indique-t-il en rigolant.

Ouf de soulagement. Son médecin n'est pas vraiment là en tant que médecin: "Le dos, si ça va comme ça jusqu'à la fin de ma vie, c'est parfait. Et le médecin, c'est un bon copain. Il est dans ma box en tant qu'ami, et il est là s'il faut checker au cas où..."

Retour à la page d'accueilRetour au sport