«C’est dur et triste»

Les terribles révélations de Juan Martin del Potro

blue Sports

27.9.2022

Alors qu’il espérait revenir sur le circuit au début de l’année 2022, Juan Martin del Potro a dû se résoudre à ranger définitivement sa raquette en raison d’une blessure persistante au genou. Depuis, le colosse argentin vit un calvaire au quotidien.

Juan Martin del Potro vit une période difficile.
Juan Martin del Potro vit une période difficile.
KEYSTONE

blue Sports

27.9.2022

La vie n’est pas tendre avec Juan Martin del Potro ! Alors qu’il était promis à une magnifique carrière, le bourreau de Roger Federer en finale de l’US Open 2009 a connu d’innombrables pépins physiques. Plusieurs fois blessé au poignet et au genou, il a décidé de se retirer du circuit au début de l’année. Pourtant, sa blessure au genou continue de le tourmenter dans sa vie de tous les jours.

«Aujourd'hui, je ne peux que marcher. Je ne peux pas monter les escaliers sans avoir de douleurs. Je ne peux même pas conduire longtemps sans devoir faire une pause afin de me dégourdir les jambes. C'est ma réalité. C'est dur et triste», a-t-il expliqué dans des propos relayés par Blick.ch.

L’Argentin de 34 ans a pourtant tout essayé afin de faire disparaître les douleurs mais rien n’y a fait : «Je suis venu récemment en Suisse où j’ai consulté un autre médecin. Ce traitement m'a été recommandé par des joueurs de tennis, mais jusqu'à présent, je n'ai pas eu de résultats positifs».

Tout cela impacte aussi la santé mentale de l’ancien joueur qui n’arrive pas à vivre hors du monde de la petite balle jaune : «Ma tête ne peut pas accepter une vie sans tennis. Je n'ai tout simplement pas eu de transition fluide. Je n'ai pas pu me préparer à la retraite et je n'ai aucune idée de ce que font les autres joueurs qui passent par ce processus. J'étais numéro trois mondial. Puis, tout à coup, mes deux genoux se sont cassés. Et me voilà, sans rien».

Espérons pour Juan Martin del Porto qu’il parvienne à trouver rapidement un remède miracle afin qu’il puisse soigner ses problèmes physiques. Réputé pour sa gentillesse, «Delpo» le mérite !