Federer: "Je me voyais déjà en train de raconter ma défaite"

24.1.2020 - 16:51, ATS - Teleclub NB

«Je suis vraiment désolé pour John. Il aurait mérité lui aussi de gagner.» A l'issue de son 100e simple victorieux à l'Open d'Australie, Roger Federer a tenu à rendre hommage à son adversaire.

Roger Federer a tenu à féliciter son adversaire en conférence de presse.
Source: KEYSTONE/EPA/DH mat

"Mon dieu que ce fut dur, heureusement, c’était un super tie-break autrement j’aurais perdu. J’ai dû rester si concentré pour prendre les bonnes décisions alors que lui jouait tellement bien. Je me suis dit à un moment donné, OK, au moins j’ai essayé, je n’ai pas trop mal joué, je me voyais déjà en train de raconter ma défaite devant la presse… Mais quel match !"

«Son coup droit et son revers partent très vite. Il couvre parfaitement le court. Il est difficile contre lui de s'ouvrir les angles. Je n'arrivais pas à développer mon jeu comme d'habitude, explique le Bâlois. Après le premier set, il était important de trouver des solutions pour m'en sortir. Mais John a ensuite remis une couche (...) Je commençais déjà à penser à la façon dont j'allais expliquer ma défaite en conférence de presse...»

Sur le plan physique, Roger Federer assure qu'il a su rivaliser avec son adversaire, décrit pourtant de l'avis unanime comme l'un des joueurs les plus affûtés du Circuit.

«J'ai senti que j'avais une plus grande marge que lui au cinquième set en ce qui concerne le physique. J'ai eu en revanche un coup de moins bien sur la fin de la quatrième manche, dit-il. Mais j'ai pu repartir au combat au cinquième. Un tel match me livre des informations précieuses. Au team aussi, à Pierre Paganini (réd: son préparateur physique) surtout."

"Avec l'intensité de nos échanges dans les diagonales, la fatigue musculaire peut peser et même le risque de blessure est réel. Mais je n'ai ressenti aucune gêne. C'est donc très positif même s'il faut attendre le réveil de demain pour savoir combien a pu coûter un tel match sur l'organisme. Mais j'ai dans l'idée que la préparation qui a été la mienne à Dubaï a été la bonne.»

"À un moment donné, j'avais oublié le score"

La première expérience de Roger Federer du Super tie-break à Melbourne qui a été instauré l'an dernier restera ainsi à jamais lumineuse.

«Avec un tie-break qui revenait au premier à sept points, j'aurais perdu. Ce soir, je savais que je devais rester le plus longtemps possible au contact, dit-il. Mais à un moment donné, j'avais oublié le score. Quand je gagne le point pour revenir à 8/6, je pensais que l'on en était à 8/5...»

Même pour l'homme aux vingt titres du Grand Chelem, ce Super tie-break made in Australia s'apparentait bien à un grand saut dans l'inconnu.

Le réaction de John Millman en conférence de presse

"Pour être honnête, la défaite me fait encore mal. Je préfère perdre 10-5 que de perdre comme ça. J'ai joué un très bon tennis jusqu'à ce super tie-break mais j'aurais pu aussi perdre au quatrième set mais j'ai réussi à retourner la situation! J'ai tout donné."

Federer se qualifie au bout du suspense!
1:46

Federer se qualifie au bout du suspense!

Roger Federer s'est qualifié pour les 8es de finale de l'Open d'Australie au terme d'un match de folie long de 4h03' devant l'Australien John Millman. Le Bâlois s'est imposé 4-6 7-6 6-4 4-6 7-6 après avoir été mené 8/4 dans le super tie-break.

24.01.2020

Retour à la page d'accueilRetour au sport