Bonnes résolutions

Moins de temps devant l’écran, plus de temps pour les amis

En collaboration avec Swisscom

5.1.2023

Nous passons plusieurs heures chaque jour sur notre smartphone : vidéos de chats, Netflix, chats et autres activités en ligne. Nouvelle année, nouvelles opportunités – voici quatre conseils pour être heureux sans être constamment sur ton smartphone.

Passer moins de temps devant l’écran permet de consacrer davantage de temps aux choses importantes de la vie.
Passer moins de temps devant l’écran permet de consacrer davantage de temps aux choses importantes de la vie.
Pexels, Sam Lion

En collaboration avec Swisscom

5.1.2023

Faire plus de sport, passer plus de temps avec la famille et les amis : ces bonnes résolutions sont fréquentes en début d’année. Sans oublier la réduction du temps passé sur le smartphone. La liste des bonnes résolutions possibles est longue. Les spécialistes de la recherche sur le bonheur et leurs résultats suggèrent qu’une vie sociale active renforce la joie de vivre.

Si les médias numériques, sociaux et autres promettent de bons divertissements et offrent la possibilité de rester en contact avec les gens, ils n’en sont pas moins extrêmement chronophages. Dans quelle mesure ton temps d’écran te procure-t-il du bonheur ?

Voici quatre idées qui te permettront de venir à bout de tes habitudes gênantes et d’utiliser sainement les médias numériques.

1 Plus de temps avec les amis que sur le téléphone portable

Selon la récente étude James, les jeunes Suisses passent près de cinq heures sur Internet lors d’un week-end ordinaire. Si tu veux perdre moins de temps devant l’écran, fixe des créneaux sans médias. Par exemple : pas de téléphone à table, pas de Netflix après 22 h.

Des règles claires t’aideront à y parvenir. Des petites astuces te permettront par ailleurs de changer tes habitudes : éteins le wi-fi pendant la nuit, bannis les appareils mobiles de la table à manger. Remets ton vieux réveil sur la table de chevet, ne laisse pas ton téléphone à côté de ton lit.

Des règles claires t’aideront à y parvenir. Des petites astuces te permettront par ailleurs de changer tes habitudes : éteins le wi-fi pendant la nuit, bannis les appareils mobiles de la table à manger. Remets ton vieux réveil sur la table de chevet, ne laisse pas ton téléphone à côté de ton lit.

2 Ancien téléphone, nouvelle vie

La résolution la plus facile à mettre en œuvre est peut-être celle-ci : ramène ton ancien téléphone dans un magasin et fais ainsi une bonne action pour l’environnement. Selon les estimations, huit millions de téléphones (!) sont inutilisés en Suisse. Les matières premières de ces appareils valent de l’or.

Si tu as reçu un nouvel appareil pour Noël, rapporte ton ancien smartphone au point de vente. Il sera soit reconditionné et revendu, soit recyclé et réutilisé pour la fabrication de nouveaux appareils. Chez Swisscom, tu peux faire don de ton ancien portable : le produit de la vente est versé à la Fondation SOS Village d’Enfants Suisse et utilisé pour le Village d’Enfants au Nicaragua.

3 Propager l’amour plutôt que la haine sur Internet

Les comportements sur le Net sont souvent grossiers. Les utilisateurs s’invectivent dans les forums et les commentaires, les tweets et les messages sont violents. Le cyberharcèlement et le harcèlement sexuel sont devenus légion : près de la moitié des jeunes ont été victimes de harcèlement sexuel en ligne au moins une fois en 2022 (étude James 2022).

Conduis-toi comme dans la vraie vie : montre-toi poli, aimable et respectueux envers les autres dans l’espace virtuel. Évite toujours les querelles en ligne, ne réagis pas aux insultes par des commentaires désobligeants. Si tu remarques que quelqu’un te provoque, ne réagis pas. Sur Instagram, TikTok, YouTube, Facebook et Twitter, tu peux bloquer les utilisateurs pour avoir la paix. Et si la situation s’envenime… tu peux agir contre les discours haineux.

4 Non au phubbing

Au restaurant, devant la télévision et au lit, le smartphone est toujours à portée de main. Concentré sur ton téléphone, tu ignores souvent la personne qui se trouve à tes côtés. Cette pratique est appelée « phubbing ».

Le phubbing s’est immiscé dans de nombreuses relations et occasionne des problèmes. Le phubbing détruit littéralement la relation. Les personnes qui se sentent négligées au profit du smartphone, et ce de manière récurrente, sont insatisfaites et ressentent souvent de la jalousie, de la méfiance ou craignent une infidélité.

Que faire pour ne pas en arriver là ? Le portable est proscrit dans le lit. Lors des moments à deux, par exemple pendant le dîner, laisse le téléphone dans ta poche ou dans ton sac et coupe le son. N’interromps pas ton interlocuteur/trice pour regarder ton téléphone.

Si tu es sur ton téléphone et que ton partenaire ne l’est pas, prends un moment pour lui expliquer ce que tu es en train de faire ou à qui tu envoies un message. Si la personne comprend la raison pour laquelle tu es sur ton téléphone, un climat de confiance s’instaure. Les choses doivent être dites clairement pour éviter tout sentiment d’exclusion.

Cet article a été rédigé en coopération avec Swisscom

Swisscom s’engage en faveur de la durabilité environnementale, sociale et économique : protection du climat, style de vie durable et utilisation responsable des nouveaux médias. En 2022, Swisscom a été récompensée pour la deuxième fois consécutive comme « l’entreprise de télécommunications la plus durable au monde. »