Des règles pour les voisins de Meghan et Harry? 

tali

31.7.2019

Le prince Harry et la duchesse Meghan ne se seraient pas attiré les faveurs de leurs voisins.
Keystone

Ils n’ont pas le droit de caresser les chiens, encore moins d’engager la conversation: des règles de conduite strictes seraient imposées aux voisins du prince Harry et de la duchesse Meghan. Le palais s’est exprimé au sujet des informations relayées dans les médias.

Veuillez ne pas engager la conversation, ni caresser les chiens – et ne demandez surtout pas à voir le petit Archie: selon le «Sun», ces instructions ainsi que d’autres consignes similaires figureraient sur une liste de règles de conduite qui aurait été remise aux voisins du prince Harry (34 ans) et de la duchesse Meghan (37 ans) avant leur emménagement à Frogmore Cottage. Certains détracteurs se sont indignés, jugeant ces mesures complètement exagérées. Le palais de Buckingham a réagi en dénonçant des informations inventées de toutes pièces.

«Le duc et la duchesse n’en avaient pas connaissance et n’ont rien à voir avec cela», répond un porte-parole du palais dans des propos relayés par le «Daily Mail». Selon ce dernier, il n’y a pas eu de flyer ou de lettre contenant des règles à suivre pour les quelque 400 habitants du domaine de Windsor, dont le parc abrite Frogmore Cottage.

Pas de liste, mais…

Il semble toutefois y avoir un fond de vérité dans cette histoire: ainsi, lors d’une réunion de voisinage en février, juste avant le déménagement du duc et de la duchesse de Sussex, il a en effet été question de la meilleure façon de se comporter lors d’une rencontre fortuite avec Harry et Meghan.

«C’était un briefing bien intentionné pour aider une petite communauté à savoir comment souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, relativise le porte-parole. Il a été fait par un local et il semblait avoir reçu un accueil positif.»

Frogmore Cottage se situe dans le parc du château de Windsor. Au total, environ 400 personnes vivent dans le domaine de Windsor, dont de nombreux employés ou anciens employés du palais.
Getty Images

Ladite réunion n’a pas été programmée uniquement en raison des nouveaux voisins royaux, selon le porte-parole, qui a précisé que l’arrivée de Meghan et Harry à Windsor n’était que l’un des nombreux points à l’ordre du jour. «Avant toute chose, Leurs Altesses n’ont ni demandé ni défini de règles. Ils n’étaient même pas au courant, souligne le porte-parole du palais. Et en réalité, ils aiment quand les gens caressent leurs chiens.»

Une vie privée importante à leurs yeux

L’identité du parrain et de la marraine du bébé Archie Harrison est un secret bien gardé par le prince Harry et la duchesse Meghan.
Keystone/EPA/Chris Allerton

Les responsables du briefing aux habitants ont-ils donc seulement pris les devants? Les preuves que le prince Harry et la duchesse Meghan attachent beaucoup d’importance à leur vie privée ont abondé au cours des dernières semaines.

Récemment, le personnel de sécurité de Meghan a par exemple demandé aux spectateurs de Wimbledon de ne pas prendre la duchesse en photo car elle n’était pas présente au tournoi dans le cadre de ses fonctions officielles. L’identité du parrain et de la marraine de leur fils Archie Harrison est également tenu secret par Harry et Meghan – chose inhabituelle pour des membres de la famille royale.

Les derniers looks de Meghan Markle

Harry, ex-trublion reconverti en père de famille

Retour à la page d'accueil