Kanye West : « Personne ne devrait être autorisé à démolir Michael Jackson »

CoverMedia

13.6.2020 - 13:05

Ralph Lauren 50th Anniversary Event at Bethesda Terrace in Central Park Featuring: Kanye West Where: New York, New York, United States When: 07 Sep 2018 Credit: WENN.com Featuring: Kanye West Where: New York, New York, United States When: 07 Sep 2018 Credit: WENN.com
Source: WENN.com

Kanye West ne supporte pas que l’on fragilise le statut de l’icône musicale que fut Michael Jackson. C’est ce qu’il a expliqué dans une discussion avec Pharrell Williams publiée sur le site web du magazine i-D.

Kanye West a défendu l'héritage de Michael Jackson dans une récente interview.

Le statut de Michael Jackson en tant que l'un des musiciens pop les plus célèbres de tous les temps a été mis à mal depuis la diffusion de Leaving Neverland, sur HBO l'année dernière. Le documentaire présente de longues interviews de deux hommes – Wade Robson et James Safechuck – qui l'ont tous deux accusé de les avoir maltraités dans leur enfance.

Lors d'un chat avec Pharrell Williams publié sur le site web du magazine i-D, Kanye West a parlé du statut d'icône du créateur de Thriller, et a affirmé que les médias et les documentaristes ne devraient pas être autorisés à attaquer Michael Jackson, qui est mort à l'âge de 50 ans en 2009.

« Il a embrassé la fille d'Elvis Presley sur MTV, a-t-il dit en parlant de ce qui rendait le roi de la pop unique en tant que musicien noir. La culture noire était... nous faisions sur scène toute la nuit, mais Michael faisait des choses qui étaient différentes de ce que nous étions programmés pour faire ce que nous devions faire. Il a acheté le catalogue des Beatles. C'était Mike Jackson, un point c’est tout. »

Attaquant les critiques de la défunte star, Kanye West a continué : « Nous devrions savoir que nous ne pouvons pas permettre à une compagnie de démolir nos héros. Pas sur (le site de ragots) The Shade Room, pas sur les réseaux sociaux, et surtout pas dans des documentaires. »

Il a ensuite comparé la représentation de Michael Jackson dans les médias à son propre traitement.

« Je me sens comme si chaque fois que les médias n'étaient pas contents de moi, ils me disaient : "Voilà. Ils vont venir et me rendre fou". Ce qu'à certains égards, ils ont essayé de faire », s'est exclamé le rappeur.

Les allégations d'abus sexuels sur des enfants contre Michael Jackson ont fait surface pour la première fois lorsque l'adolescent Jordy Chandler l'a accusé d'agression sexuelle en 1993, le chanteur ayant réglé un procès pour 23 millions de dollars. Il a également été acquitté d'avoir abusé d'un autre garçon, Gavin Arvizo, lors d'un procès en 2005 et a nié toutes les allégations jusqu'à sa mort.

Wade Robson et James Safechuck, qui se sont liés d'amitié avec Jackson lorsqu'ils étaient enfants, ont nié avoir été maltraités pendant que la star était encre en vie, mais ont par la suite intenté des poursuites pour abus et ont présenté leurs revendications dans le livre Leaving Neverland.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia