Krist Novoselic, le bassiste de Nirvana, justifie ses propos favorables à Donald Trump

CoverMedia

6.6.2020 - 11:05

56th GRAMMY Awards - Arrivals Featuring: Krist Novoselic, Dave Grohl, Pat Smear Where: Los Angeles, California, United States When: 26 Jan 2014 Credit: Apega/WENN.com
Source: Apega/WENN.com

Krist Novoselic a expliqué pourquoi il avait pris la défense de Donald Trump dans un message sur les réseaux sociaux. Le bassiste de Nirvana s'est expliqué sur Facebook.

L'ancienne star de Nirvana, Krist Novoselic, a clarifié les commentaires qu'il a faits à propos de Donald Trump, affirmant qu'il croit que le président américain se bat pour ramener la paix au milieu des manifestations du mouvement Black Lives Matter aux Etats-Unis.

Le président des Etats-Unis a suscité la controverse lors d'une conférence de presse lundi (1er juin 2020), lorsqu'il a menacé de mobiliser l'armée américaine dans le but de mettre fin aux violentes manifestations à la suite de la mort de George Floyd, un Afro-américain décédé lors d'une interpellation. La déclaration a reçu le soutien de l'ancien bassiste de Nirvana, qui a applaudi la position de Donald Trump sur Facebook.

« Wow !!! Je sais que beaucoup d'entre vous ne peuvent pas le supporter, cependant, Trump a été fantastique avec ce discours, a-t-il écrit. Les réseaux sociaux et la télévision sont des images en boucle de l'effondrement de la société. Je suis d'accord, le président ne devrait pas envoyer de troupes dans les États, et il ne le pourrait pas légalement de toute façon, néanmoins, son ton dans ce discours est fort et direct. »

Le musicien a fait l'objet de réactions violentes suite à son message et s'est exprimé de nouveau sur les réseaux sociaux, mercredi, pour expliquer ses propos. « En tant qu'indépendant avoué, je ne me place derrière aucun des grands partis, ni aucun candidat, a-t-il écrit, et cela me paraît insensé de devoir le dire, mais je ne soutiens pas le fascisme et je ne soutiens pas un État autoritaire. Je crois en une société civilisée et au fait que nous devons tous y travailler. Plein d'amour et merci à tous ceux qui veulent lire ceci. »

Il a également expliqué pourquoi il soutenait la déclaration de Donald Trump, notant qu'il pensait que le président parlait à ceux qui voulaient la paix. « La plupart des Américains veulent la paix dans leurs communautés et le président Trump a exprimé ce souhait, a-t-il écrit. Peu importe les détails juridiques que peu de gens comprennent, Trump a dit qu'il arrêterait la violence et cela parle à beaucoup. »

Depuis, la mort de George Floyd a été requalifiée en « meurtre » et les quatre policiers impliqués dans l'arrestation ont été inculpés. Les manifestations contre le racisme et demandant justice continuent aux Etats-Unis et dans d'autres pays, comme en France et au Royaume-Uni.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia