Léa Salamé ne veut pas juger Christine Angot

CoverMedia

4.10.2017 - 12:50

Covermedia

(Cover) - FR French Stars - Léa Salamé était l'invitée de Yann Barthès dans Quotidien ce lundi (2 octobre17). Interrogée par l’animateur sur la polémique qui a éclaté, après la diffusion d’On n’est pas couché, à cause d’un débat jugé trop virulent entre Christine Angot et Sandrine Rousseau, Léa Salamé a donné son opinion sur la nouvelle chroniqueuse de Laurent Ruquier. « Christine Angot a été violée par son père. C’est une femme qui n’est que colère, indignation et souffrance, notamment sur ce sujet-là, qui est extrêmement épidermique et sensible chez elle », a expliqué Léa Salamé, en faisant référence au discours de Sandrine Rousseau sur le système d’EELV pour les victimes d’harcèlement sexuel, qui a énervé la chroniqueuse.

La journaliste a ensuite ajouté : « On voit deux indignations, deux sensibilités, deux colères de deux femmes qui ont été l’une agressée sexuellement et l’autre violée par son père. Je préfère ne pas me prononcer sur ces deux violences-là. »

Pour rappel, Sandrine Rousseau affirme avoir été victime d’une agression sexuelle commise par Denis Baupin, et les propos de Yann Moix et Christine Angot l’ont fait fondre en larmes au cours de l’émission. Cependant, Léa Salamé a finalement conclu : « C’est une émission extrêmement difficile à faire. Le dimanche, tout le monde ne parle que de ça, vous êtes insultée. Laissez Angot s’installer. Parce qu’elle a des choses à dire, Angot. Elle a des aspérités, c’est une femme qui a quelque chose à dire ».

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia