Les masters d’Elton John, Nirvana et Sheryl Crow sont effectivement « perdus ou endommagés » dans l'incendie d'Universal

CoverMedia

14.2.2020 - 16:19

77th Annual Golden Globe Awards held at The Beverly Hilton Hotel - Press Room Featuring: Sir Elton John Where: Los Angeles, California, United States When: 06 Jan 2020 Credit: Adriana M. Barraza/WENN/Cover Images
Source: Adriana M. Barraza/WENN/Cover Im

Un incendie massif, le 1er juin 2008, a détruit les studios hollywoodien d’Universal, réduisant en cendres de nombreux films. Mais l’on sait aujourd’hui que de précieux enregistrements, dont ceux d'artistes tels qu'Elton John, Nirvana et Sheryl Crow, ont aussi été concernés...

Les masters de 19 artistes, tels qu'Elton John, Nirvana et Sheryl Crow, ont été confirmés comme « perdus ou endommagés » par Universal Music Group (UMG) suite au grand incendie des studios en 2008. Bien que l'on pense que l'incendie a affecté les enregistrements, l'étendue des dommages reste inconnue. Cependant, dans le cadre d'un recours collectif contre la société, UMG a confirmé publiquement les noms des 19 artistes touchés.

La liste comprend également des enregistrements de Soundgarden, Beck, R.E.M., Bryan Adams, David Baerwald, Jimmy Eat World, Les Paul, Peter Frampton, Michael McDonald, Slayer, Sonic Youth, Suzanne Vega, The Surfaris, White Zombie ou encore Y&T. Les noms ont été confirmés par UMG lors d'une enquête préalable dans le cadre du procès, les avocats des artistes poursuivant l'organisation musicale ayant demandé une liste détaillée de ce qui a été exactement touché par l'incendie.

En 2008, le feu a ravagé l'un des entrepôts d'UMG, utilisé pour le stockage de bobines de musique et de films datant des années 1940. La nouvelle de cette perte énorme a été rendue publique à la suite d'un rapport d'enquête publié dans le New York Times en juin dernier (19). Bien qu'UMG prétende avoir des sauvegardes et des copies de certains des enregistrements, elle n'a pas donné de détails sur ce qu'elle avait ou n'avait pas. Et Howard King, avocat des artistes à l'origine du recours collectif, n'a pas été impressionné par la réticence d'UMG à dévoiler le chiffre exact du nombre d'artistes touchés.

« Universal a affirmé que 17.000 artistes ont été touchés par l'incendie alors qu'ils réclamaient des dommages et intérêts. Maintenant qu'ils sont poursuivis en justice par leurs artistes, ils affirment que 19 artistes seulement ont été touchés. Cette différence est inexplicable », a-t-il déclaré.

Les représentants d'UMG et des 19 artistes mentionnés dans le dossier n'ont pas encore répondu à cette nouvelle présentation du dossier.

Retour à la page d'accueil