Meghan Markle

Meghan: pourquoi son ex-mari avait-il signé un «contrat de grossesse»?

AllTheContent

31.10.2018

Meghan Markle avec son premier mari, Trevor Engelson, le 11 octobre 2011 lors d'un dîner au Beverly Hilton, Californie.
Meghan Markle avec son premier mari, Trevor Engelson, le 11 octobre 2011 lors d'un dîner au Beverly Hilton, Californie.
Getty Images

Quelques mois après son mariage royal, Meghan Markle attend son premier enfant du prince Harry. Un heureux événement que la duchesse de Sussex semblait préparer dans les moindres détails depuis longtemps! Selon le «Daily Mail», elle avait en effet, lors de sa précédente union, fait signer un «contrat de grossesse» à son mari, Trevor Engelson. Une façon surprenante d’assurer le bon déroulement de sa potentielle grossesse.

On apprenait récemment la grossesse de Meghan Markle, épouse du prince Harry. Un enfant que l’Américaine âgée de 37 ans avait déjà espéré lors de son premier mariage, avec le producteur Trevor Engelson, entre 2011 et 2013. A l’époque actrice de la série à succès «Suits: avocats sur mesure», dans laquelle elle incarnait un personnage glamour et sulfureux, la jeune femme avait fait signer à son ex-mari un «contrat de grossesse», selon le «Daily Mail». Nutritionniste, coach sportif, nourrice… La star voulait par ce document s’assurer qu’elle puisse, après une grossesse, garder la ligne et bénéficier de tout l'accompagnement nécessaire pour poursuivre son métier dans les meilleures conditions après la naissance de l’enfant. Le tout financé par son conjoint Trevor Engelson, qui a accepté de signer le document.

Obsédée par son image?

Meghan souhaitait-elle finalement se rassurer elle-même? Cela ne fait aucun doute pour un proche de l’ancien couple, qui témoigne anonymement dans le Daily Mail: «Chaque fois qu’elle prenait du poids, cela se voyait sur son visage». Le témoin anonyme d’ajouter: «Elle sait que les gens de sa famille ont tendance à prendre du poids, et elle a toujours été terrifiée à l’idée que cela lui arrive». Selon lui, Trevor, l’ex-mari, avait accepté le contrat car il était conscient que sa femme était «quelqu’un de très préoccupé par son image, et parfois très complexé par son corps». 
Bien qu’assez courant aux Etats-Unis, et notamment à Los Angeles, faire signer un contrat de grossesse peut paraître quelque peu excessif. Un document que Meghan n’aura nul besoin, aujourd’hui, de soumettre à son prince de mari: une nounou royale et toutes les commodités dues à son statut étant bien sûr mises à sa disposition.

Meghan et Harry en Nouvelle-Zélande

Et Trevor, dans tout ça?

Un projet de grossesse qui n’aura finalement pas lieu… Un mariage qui se solde par un échec… Après avoir assisté à travers les médias au remariage de son ex-compagne, désormais membre de la famille royale d’Angleterre, Trevor Engelson semble finalement s’être consolé dans les bras d’une autre femme. Dans un premier temps très affecté par la rupture chaotique d’avec Meghan, le producteur américain a finalement su rebondir.

«Le plus heureux des hommes!»

C’est en toute discrétion qu’il a en effet épousé Tracy Kurland, le 6 octobre dernier, soit six mois seulement après le mariage princier. Inconnue du grand public, la jolie blonde de 32 ans, par ailleurs fille d’un multimillionnaire, pratique le métier de nutritionniste en Californie, selon le magazine «Harper's Bazaar». Celle-ci aura sans doute réussi à éclipser Meghan Markle, le jeune marié proclamant le jour de son mariage sur les réseaux sociaux qu’il est à présent «le plus heureux des hommes!».

Les petites erreurs de jeunesse de Kate, Meghan et Co.

Retour à la page d'accueil