Même l’argent de leur mère est divisé en deux

Fabian Tschamper

8.7.2020 - 14:45

Getty

La désunion royale entre les princes William et Harry semble aujourd’hui avoir atteint son apogée: même l’argent issu du fonds commémoratif de la princesse Diana est divisé en deux. Les médias britanniques parlent d’un «divorce».

Afin de se dissocier complètement – sur le plan professionnel, certes –, les deux frères auraient décidé de prendre une mesure drastique dès décembre dernier. D’après «The Sun», les fonds issus du Diana, Princess of Wales Memorial Fund sont désormais divisés. Les deux frères entendent reverser leur part à leurs organisations caritatives.

Le tabloïd britannique rapporte que la Royal Foundation, fondée autrefois par Harry et William, a pris le contrôle juridique du fonds commémoratif de la princesse Diana en 2013. Créée après la mort de leur mère Diana (1961-1997), la fondation a arrêté de collecter activement des dons. Pourtant, les dotations financières seraient encore courantes – la plupart de cet argent a été reversé jusqu’à présent à des organisations caritatives que les frères choisissaient ensemble.



La Royal Foundation était gérée par les duchesses Kate et Meghan et leurs maris. Au cours de l’été 2019, les «Fab Four» (l’ancien surnom du quatuor royal) ont décidé de séparer leurs fondations. Deux nouvelles ont été créées: la Royal Foundation of The Duke and Duchess of Cambridge et la Sussex Royal Foundation – cette dernière appartient déjà au passé, puisque Harry et Meghan ont renoncé à leurs fonctions royales.

Le «divorce» royal

Dans le cadre de ses recherches, «The Sun» se réfère au rapport financier et aux comptes annuels de la Royal Foundation pour l’exercice 2019. Le 18 décembre 2019, un accord promettant le versement de la moitié des recettes du fonds commémoratif de la princesse Diana à la Sussex Royal Foundation a été signé. Néanmoins, suite au Megxit survenu fin mars 2020, l’argent doit désormais être «donné à une autre organisation caritative choisie par le duc de Sussex».

La part de Harry serait reversée à l’organisation Sentebale, qui veille à la santé mentale et au bien-être général d’enfants et de jeunes infectés par le VIH au Lesotho et au Botswana.



Retour à la page d'accueil