Frida Kahlo numérisée pour une exposition à Mexico

ATS

8.7.2021 - 16:15

Une exposition numérique marquant le 114e anniversaire de la naissance de la Mexicaine Frida Kahlo fait revivre à Mexico les toiles les plus emblématiques de cette artiste-peintre très en avance sur son temps.

ATS

8.7.2021 - 16:15

Sur des écrans géants et des tentures, défilent 26 des oeuvres de la célèbre peintre, offrant au public une expérience immersive numérique où fusionnent vidéos, musique et éléments interactifs, dans les murs du Frontón México, un ancien bâtiment art déco de la capitale mexicaine.

Des toiles telles que «The Two Fridas» et «The Broken Column», ainsi que ses célèbres autoportraits présentés sous forme de montage numérique, se succèdent sur fond de musique traditionnelle.

«Frida. L'expérience immersive» synthétise la vie et l'oeuvre de cette femme hors du commun née le 6 juillet 1907 et morte le 13 juillet 1954, dont le destin a basculé suite à un grave accident de bus.

Elle subira de nombreuses interventions chirurgicales et sera contrainte à porter un corset. Durant ses années de souffrance et de traitement, elle se formera elle-même à la peinture.

L'objectif de l'exposition est «de faire connaître les tableaux de Frida, qui ont fait le tour du monde, tout en les rendant plus familiers, voire intimes», explique à l'AFP Mara de Anda, arrière-petite-nièce de l'artiste.

Visiteurs immergés

Assis sur des tabourets posés sur du sable blanc, leur téléphone à la main pour prendre des photos et des vidéos, les visiteurs sont immergés pendant environ 35 minutes dans l'âme tourmentée et le coeur brûlant de Frida.

«Cette expérience permet à chacun de se rapprocher plus facilement de Frida, de la comprendre, car ses peintures sont particulières, parfois difficiles à comprendre», observe Diana Olguín, une visiteuse colombienne de 39 ans.

Les images sont enrichies par des applications numériques et une salle interactive, ainsi que par des poèmes et de la musique originale de chanteurs mexicains.

«Nombreux sont ceux qui n'aiment pas aller dans une exposition où tout est plus statique. Là, c'est une autre approche pour connaître cette artiste. Je pense que les nouvelles générations vont adorer», estime Frida Hentschel Romeo, l'arrière-petite-nièce de Kahlo.

Dans le cadre du protocole sanitaire lié à la pandémie, tous les visiteurs sont astreints au port du masque, à l'utilisation de gel désinfectant, et à la prise de température à l'entrée du lieu.

«Avec la pandémie, pendant un an et demi, nous n'avons pas pu profiter de ces expériences», relève Emiliano Díaz, un étudiant de 21 ans qui se réjouit de cette exposition d'un genre particulier.

L'avant-garde mexicaine

Pourtant, ce n'est pas la première fois que l'oeuvre de Kahlo résonne avec la technologie.

En 2018, Google Arts & Culture a lancé «The Faces of Frida», une exposition virtuelle qui compilait des avis de critiques, des visites virtuelles et des oeuvres en haute définition à la disposition des internautes.

«Frida était si avant-gardiste et si moderne que ce format s'applique parfaitement. C'était une femme en avance sur son temps», estime Mara de Anda.

Frida Kahlo est l'artiste mexicaine moderne la plus en vue dans son pays. Épouse du muraliste et peintre Diego Rivera, elle était membre du parti communiste mexicain. Son oeuvre est dominée par des éléments de l'identité mexicaine indigène.

ATS