Actu et dicton du jour Un mercenaire suisse se rend à la police: «J'assume de m'être battu pour l'Ukraine»

ro, ats

15.6.2024 - 08:33

Keystone-ATS vous donne un premier aperçu de l'actualité, avec les primeurs dénichées dans la presse. Sans oublier les anniversaires et le dicton du jour!

Le mercenaire dit avoir voulu «secouer la Suisse» par son geste, le soutien militaire à l'Ukraine étant important (illustration).
Le mercenaire dit avoir voulu «secouer la Suisse» par son geste, le soutien militaire à l'Ukraine étant important (illustration).
KEYSTONE

15.6.2024 - 08:33

Les points forts du jour

UKRAINE: La Suisse accueille samedi et dimanche les représentants de 92 pays et de plusieurs organisations internationales au Bürgenstock (NW) pour une conférence de haut niveau pour la paix en Ukraine. Près de 60 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus. Mais ni la Russie ni non plus son allié chinois ne seront là.

G7: Le sommet du G7 en Italie doit s'achever samedi après-midi avec une conférence de presse finale de la cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni. Vendredi, le projet de déclaration finale prévoyait un appel à la Chine pour qu'elle cesse de fournir des composants d'armes à la Russie en guerre avec l'Ukraine. Une déclaration de solidarité à Kiev pour «soutenir le combat de l'Ukraine pour sa liberté et sa reconstruction aussi longtemps que nécessaire» est aussi prévue, alors que les participants au sommet ont promis 50 milliards de dollars tirés des revenus des avoirs russes gelés au président ukrainien Volodymyr Zelensky.

FRANCE: Moins d'une semaine après le séisme de la dissolution du Parlement en France, les opposants à l'extrême droite vont battre le pavé samedi dans toute la France à l'appel de syndicats, d'associations et de la gauche. Plusieurs dizaines de milliers de manifestants sont attendus samedi et dimanche, selon la police, dans quelque 200 rassemblements, dont un défilé à Marseille et un autre à Paris. Le Rassemblement national de Marine Le Pen est en tête des intentions de vote pour les élections législatives prévues les 30 juin et 7 juillet.

FOOTBALL: L'équipe de Suisse de football entre en scène dans l'Euro 2024 samedi à 15h00 à Cologne. La sélection de Murat Yakin se frotte à la Hongrie, un adversaire qu'elle n'a plus affronté depuis les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Alors entraînée par Vladimir Petkovic, elle avait battu les Magyars à deux reprises, avec un retentissant 5-2 à Bâle en octobre 2017. Mais la Hongrie a beaucoup progressé depuis lors: la troupe du sélectionneur Marco Rossi a ainsi obtenu 10 points sur les 12 possibles face à l'Angleterre (2 succès) et à l'Allemagne (1 succès, 1 nul) lors de la dernière campagne de la Ligue des nations.

AUJOUD'HUI, C'EST: Comme tous les 14 juin, c'est aujourd'hui la journée mondiale de la sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées. Le thème de cette année est les séniors dans les situations d'urgence, telles que les catastrophes naturelles, les pandémies ou les conflits, qui touchent de manière disproportionnée les personnes âgées, exacerbant leurs vulnérabilités existantes. Toutes les informations sur le site de l'ONU: https://www.un.org/fr/observances/list-days-weeks

Vu dans la presse

UKRAINE: Avec 790 millions de francs promis à l'Ukraine, la Suisse est à la traîne par rapport aux autres soutiens à Kiev, constate samedi la Neue Zürcher Zeitung. Elle est non seulement très loin des gros contributeurs comme les Etats-Unis d'Amérique, l'Allemagne ou le Royaume-Uni, mais aussi en retrait par rapport à des pays plus petits, comme le Danemark, les Pays-Bas ou la Belgique. En raison de sa neutralité, la Suisse n'accorde cependant pas d'aide militaire, très coûteuse. La plus grande partie de l'aide, 560 millions de francs, était humanitaire. En septembre 2023, la Confédération a également alloué 100 millions au déminage humanitaire, mais les autres promesses ont été nettement moins importantes depuis lors. Le Conseil fédéral a annoncé en avril qu'il soutiendrait l'Ukraine jusqu'en 2036 avec 5 milliards de francs supplémentaires, mais le financement de ce paquet n'a pas encore été établi.

UKRAINE: Le mercenaire suisse Jona Neidhart s'est rendu à la police vendredi à Berne, après deux ans de combats en Ukraine, raconte samedi le Blick, qui a assisté à son interpellation. «Je me réjouis de mon arrestation», a-t-il déclaré. «J'assume ma décision de m'être battu pour l'Ukraine et donc pour la démocratie». Il dit avoir voulu «secouer la Suisse» par son geste, le soutien militaire à l'Ukraine étant important. Servir militairement une puissance étrangère étant interdit en Suisse, la justice militaire a ouvert une procédure contre le mercenaire en février. Il encourt plusieurs années d'emprisonnement.

CLIMAT: Après sa condamnation devant la Cour européenne des droits de l'homme pour inaction climatique, la Suisse est à nouveau visée par une décision judiciaire, indiquent samedi la Basler Zeitung, la Berner Zeitung, le Bund et le Tages-Anzeiger. Cette fois-ci, c'est le Tribunal international du droit de la mer qui a estimé à la fin mai que les gaz à effet de serre d'origine humaine constituent une pollution des mers. Cette décision n'a pas de conséquences directes et, contrairement au cas de la CEDH, le Conseil fédéral n'est pas tenu d'expliquer ce qu'il compte faire. Mais, selon Anna Petrig, professeure de droit international public à l'université de Bâle, le jugement vise aussi la Suisse, car l'entreprise MSC, la plus grande compagnie maritime au monde, a son siège en Suisse. La décision pourrait conduire à l'adoption de nouvelles normes internationales, déclare Mme Petrig. Elle pourrait également être importante pour les décisions futures des tribunaux et l'élaboration de la politique, ajoute-t-elle.

ÉGALITÉ: Stéphanie Lachat, qui codirigera à partir du 1er septembre le Bureau fédéral pour l'égalité entre les femmes et les hommes (BFEG) avec Gian Beeli, estime samedi dans ArcInfo que son profil est «complémentaire» à celui de son futur collègue. M. Beeli «a une meilleure connaissance de la Suisse alémanique, et moi, de la Suisse romande. Il est expert des questions de violences domestiques et de la communauté LGBTI; je suis spécialisée dans l'égalité dans le monde professionnel et la communication», explique-t-elle. Outre l'égalité salariale entre les femmes et les hommes, la lutte contre les violences domestique sera «l'un des axes forts du bureau» de l'égalité, ajoute-t-elle.

TÉLÉVISION: Maria Mettral va présenter dimanche à 20h00 son dernier bulletin météorologique à la télévision publique RTS, annoncent samedi Le Temps, 24 Heures et la Tribune de Genève. Elle avait débuté comme présentatrice de la météorologie en avril 1989. Ce qui l'a fait rester 35 ans à ce poste, ce sont les contacts qu'elle a noués avec les téléspectateurs, explique-t-elle. «Encore cet après-midi, alors que je faisais les courses pour mon apéro de départ à la RTS, un passant m'a demandé: 'Alors, vous nous l'annoncez quand l'été?'». Son avenir sera consacré à son métier de comédienne, confie-t-elle: «Je vais enfin pouvoir ne me consacrer qu'à ça».

Anniversaires et jubilés

- Il y a un an (2023): un éboulement s'abat près de Brienz (GR). Les quelque 1,2 million de mètres cubes de roche manquent toutefois de peu le village. Personne n'a été blessé. Le village et ses 83 habitants avaient été évacués quelques jours plus tôt.

- Il y a un an (2023): le président ukrainien Volodymyr Zelensky prononce un discours devant l'Assemblée fédérale à Berne. Dans ce message en vidéo, il accuse la Russie de crimes de guerre. Il propose à la Suisse d'organiser un sommet mondial pour la paix. L'UDC boycotte le discours pour dénoncer ce qu'elle considère comme une violation de la neutralité.

- Il y a 5 ans (2019): mort du réalisateur italien Franco Zeffirelli, connu notamment pour ses adaptations de Shakespeare et son film «Jésus de Nazareth». Ce parent éloigné de Léonard de Vinci était né le 12 février 1923.

- Il y a 30 ans (1994): décès du compositeur grec Manos Hadjidakis ("Roses blanches de Corfou"). Il a remporté l'Oscar de la meilleure chanson en 1961 pour «Les enfants du Pirée», composée pour le film «Jamais le dimanche» de Jules Dassin. Il était né le 23 octobre 1925.

- Il y a 70 ans (1954): naissance de l'acteur américain James Belushi ("According to Jim», «The Defender").

- Il y a 90 ans (1934): naissance du musicien grison Peter Zinsli, virtuose de l'accordéon schwytzois. Il est décédé le 3 décembre 2011.

- Il y a 120 ans (1904): le paquebot General Slocum brûle avant de sombrer dans la rade de New York. L'accident fait 1020 morts.

Le dicton du jour

«Pluie de Saint-Guy, c'est tout l'an qui rit».

ro, ats