L'Ontario annonce un déconfinement graduel

ATS

8.2.2021 - 22:52

Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford a annoncé le déconfinement graduel de sa région lors d'une conférence de presse lundi (Archives).
ATS

L'Ontario a annoncé une réouverture partielle des commerces non essentiels à partir de mercredi, grâce à une baisse du nombre de cas de Covid-19 et des hospitalisations. La province la plus peuplée du Canada est confinée depuis le 26 décembre.

«Nous voyons aujourd'hui des percées de soleil», a dit lundi Doug Ford, Premier ministre de l'Ontario, lors d'une conférence de presse. «Les mesures (de restriction) fonctionnent. Rester à domicile sauve des vies», a-t-il ajouté en annonçant un déconfinement graduel de la province.

La capacité d'accueil des commerces non essentiels, comme les centres commerciaux, sera toutefois limitée à 25% afin de faciliter les gestes barrières. En vigueur depuis un mois, l'état d'urgence sanitaire sera suspendu mardi soir dans la province de 14 millions d'habitants, a-t-il précisé.

Toutefois, les citoyens auront ordre de rester chez eux et de ne sortir que pour des motifs essentiels dans presque toutes les régions de la province pour encore une semaine et jusqu'au 22 février à Toronto. Parmi les motifs essentiels, figurent aller faire ses courses alimentaires, à la pharmacie, promener son chien et faire de l'exercice. Les rassemblements en intérieur non familiaux restent interdits et sont limités à cinq personnes à l'extérieur, avec maintien d'une distance de deux mètres entre chacune d'elles.

«Petit déconfinement» au Québec

«Soyons clairs, si nous voyons une remontée des cas, nous prendrons toutes les actions nécessaires» pour les contrer, a souligné M. Ford en se disant «inquiet» de la progression de nouveaux variants dans la province. «Il y a un fort risque que de nouveaux variants du virus se propagent en Ontario et posent une menace importante aux efforts pour contrôler la pandémie», a renchéri Christine Elliott, ministre de la Santé de l'Ontario.

La province avait annoncé dimanche le premier cas au Canada du variant brésilien du coronavirus, détecté chez un Torontois revenu récemment du Brésil et qui est hospitalisé. La province a jusqu'ici recensé quelque 200 cas des différents variants du virus, le britannique la plupart du temps mais aussi au moins un cas du variant sud-africain.

Le Québec voisin, où un couvre-feu nocturne est en vigueur depuis un mois, a aussi entrepris un «petit déconfinement» lundi, et des mesures de restriction devaient également être levées en Alberta. L'Ontario a enregistré au cours des sept derniers jours une moyenne de 1327 cas de Covid-19, au plus bas depuis le 12 novembre. Le Canada comptait lundi plus de 800'000 cas de la maladie et près de 21'000 morts.

Retour à la page d'accueil

ATS